| Commenter Commentaires (18)

Guy Boucher: un congédiement inévitable

Guy Boucher, un entraîneur très exigeant, a été... (Photo Gene J. Puskar, AP)

Agrandir

Guy Boucher, un entraîneur très exigeant, a été victime du même genre d'abandon dont les Ken Hitchcock, John Tortorella et autres Mike Keenan ont été victimes avant lui.

Photo Gene J. Puskar, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Gagnon
La Presse

Au-delà des blessures, de la défensive poreuse, de la générosité des gardiens et de tous les autres facteurs difficilement imputables à Boucher, mais qui ont pesé lourd dans la décision de Steve Yzerman de le limoger, des signes évidents annonçaient ce congédiement inévitable. Un limogeage simplement tombé plus vite que plusieurs observateurs ne l'anticipaient.

Guy Boucher est un coach brillant. Mais aussi un coach très exigeant. Le genre d'entraîneur que les joueurs vénèrent dans la victoire. Mais en plein le genre de coach qu'ils abandonnent dans la défaite. Surtout lorsqu'elles s'accumulent. Boucher a donc été victime du même genre d'abandon dont les Ken Hitchcock, John Tortorella et autres Mike Keenan ont été victimes avant lui.

En laissant les Sénateurs marquer les quatre premiers buts du match de samedi, à Ottawa, comme l'avaient fait les Maple Leafs à leurs dépens trois jours plus tôt à Toronto, les joueurs du Lightning ont lancé un message clair: ils en avaient assez!

Steven Stamkos avait déjà offert un aperçu de ce message lundi dernier à Tampa dans une victoire aux dépens des Flyers de Philadelphie.

Quoi? Un message de mécontentement dans une victoire? Eh oui! En toute fin de rencontre, après qu'il eut scellé l'issue de la partie en marquant dans un filet désert - victoire de 4-2 - la caméra a croqué une image de Stamkos à son retour au banc. Penché au dessus d'une épaule de son joueur-vedette, Guy Boucher multipliait les félicitations à l'endroit d'un joueur qui, comme toutes les grandes vedettes de la LNH, a pratiquement droit de vie ou de mort sur son coach. Au lieu de sourire comme l'occasion le réclamait ou de simplement se retourner pour partager les joies de la victoire avec son boss, Stamkos est demeuré de marbre.

Bon! Il est facile de relever ce fait saillant une fois le congédiement tombé. Comme il est facile de rappeler le visage défait de Steve Yzerman lorsque les caméras de RDS l'ont capté dans sa loge du Centre Bell lorsque le Canadien a effacé un recul de deux buts pour battre le Lightning 4-3, le 9 mars dernier.

Mais ces images envoyaient un message clair: les jours de Guy Boucher derrière le banc de l'équipe avec laquelle il a connu tant de succès, il y a deux ans à peine, étaient déjà comptés.

Aux prises avec les mêmes blessures et les mêmes lacunes qui minent l'équipe depuis le début de la saison, le Lightning a encore perdu hier. Il s'est incliné 3-2 à Winnipeg.

Contrairement aux deux derniers matchs, les Stamkos, St-Louis et Cédrick Desjardins, solide devant le filet, donnaient toutefois l'impression de vouloir gagner.

Peut-être voulaient-ils offrir une victoire à Martin Raymond, qui dirigeait son premier et peut-être son seul match en carrière dans la LNH à titre d'entraîneur-chef.

Peut-être aussi voulaient-ils remercier leur directeur général et impressionner leur prochain entraîneur-chef qui, si la tendance se maintient, s'appellera Lindy Ruff.

Quant à Guy Boucher, il reviendra dans la LNH. C'est certain. De fait, si le Canadien connaît des difficultés à Pittsburgh et à Boston mardi et mercredi, après s'être fait battre par Buffalo au Centre Bell samedi, ne soyez pas surpris d'entendre déjà son nom résonner dans les tribunes téléphoniques à titre de remplaçant éventuel derrière le banc du Tricolore.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

Commentaires (18)
    • "Guy Boucher: un congédiement inévitable". Une autre "prédiction" d'un évènement déjà réalisé. Laissez-moi deviner: votre taux de réussite est d'au moins 99%. Je vous contacterai lorsque je serai mort pour prédire mon décès.

    • Monsieur Gagnon
      Votre commentaire sur le remplacement de Michel Therrien advenant des défaites à Pittsburgh et Boston me décoit beaucoup, mais ne me surprends pas. Étant un télespectateur assidu de l'Antichambre à RDS, j'écoute les analyses que vous y formulez et je trouve que vous perdez beaucoup de crédibilité en soulevant des commentaires arrogants sur certains joueurs et instructeurs. J'ose espérer que l'animateur ou les panélistes vont rappeleront à l'ordre, à un moment donné.

    • M.Gagnon j'espère que vous rigoler en mettant Boucher dans le même camps que Keenan. je ne crois pas que la mesquinerie eut ètè sa tasse de thé comme les Keenan, Milbury,Don Cherry de ce monde.
      Son système du 1-3-1 demande des défenseurs de grands talents et ils n'en avaient pas sauf Hedman, qui est fort jeune, et Ohlund qui est blessé. Il n'aurait pas dû s'entêter mais s'adapter.
      Je ne sais pas ce qui se passe avec vous mais vous faites plus dans l'anecdotique que dans l'analyse depuis un certain temps. Seriez-vous victime du virus du pathétisme qui sévit à RDS depuis deux ou trois ans. SVP Réagissez et élevez-vous au-dessus de la mèlée.
      Je commence à regretter de vous avoir comparer à Yvon Pednault. J'espère que vous ne finirez pas comme Réjean Tremblay que je boycotte depuis au moins dix ans: une commère de village.
      By the way, mépriser les amateurs en les assimillant tous à une gang de frustrés qui sont plus partisans bornés et stupides, qu'amateurs sérieux n'est absolument pas digne de la profession.
      Changer de médicament ou de posologie, cela ne vous va pasdu tout. De grâce! Travaillez moins peut-être mais mieux. Vous êtes au bord du burn-out. Reprenez-vous!

    • Franchement ! Vous avez dû réfléchir longtemps pour nous dire qu'une ou deux défaites du CH cette semaine et on demandera l'engagement de Guy Boucher.
      " De fait, si le Canadien connaît des difficultés à Pittsburgh et à Boston mardi et mercredi, après s'être fait battre par Buffalo au Centre Bell samedi, ne soyez pas surpris d'entendre déjà son nom résonner dans les tribunes téléphoniques à titre de remplaçant éventuel derrière le banc du Tricolore. "
      Quant à moi, Guy Boucher a brûlé les étapes. Il aurait dû faire ses classes et prendre de l'expérience plus longtemps à Hamilton. Il aurait été alors un choix logique l'été dernier pour le CH. Maintenant la place est occupée et pour longtemps, je pense, par Michel Therrien.
      Quoi que les " fans " de Guy Boucher aient pu dire depuis son engagement à Tampa Bay ... il était fortement surévalué, compte tenue de son expérience dans la LNH. Il était supposé avoir des méthodes révolutionnaires pour diriger une équipe à Tampa Bay ... il s'est rendu compte que " coacher " des professionnels c'était pas pareil que dans une ligue junior.
      Le verra-t-on maintenant à RDS ... ? Monsieur Gagnon surveiller votre " job " ! RDS aime bien engager des gens qui ont déjà joué au hockey. Ayez les yeux sur TVA !!!

    • vraiment dommage comme commentaire de votre part
      a propos de Therrien mauvaise plaisanterie qui ressemble beaucoup a Tremblay
      la credibilite ne s\'achete pas elle s\'aquiert et surtout elle se perd

    • Cher Monsieur Gagnon croyez-vous vraiment Guy boucher meilleur entraineur que Michel Therrien ? Avez-vous un probleme avec Michel Therrien ou avec les partisans (MÉPRIS)?
      Ont croirait lire votre prédécesseur.

    • Le problème avec le dernier paragraphe, selon moi, c'est qu'il discrédite le reste de l'article, votre employeur et vos collègues journalistes. C'est bien beau créer de la polémique et se créer des interview à gauche et à droite pour s'expliquer et se justifier, je pense pas que ça sert le lecteur. Oui je veux bien du journalisme-spectacle, j'en consomme, mais faut savoir doser. Heureusement que la nouvelle plateforme numérique de La Presse sera gratuite, je suis pas sûr que j'aurais voulu payer pour ce genre de journalisme.

    • Moi, je suggère fortement de congédier immédiatement Michel Therrien pour le remplacer par Guy Boucher avant qu'il ne soit plus disponible. Quant à Therrien, on le garde dans l'Organisation pour le remettre une 3è fois comme coach pour remplacer Boucher quand celui-ci sera congédié à son tour, d'ici un an ou deux, par le Canadien... Suffisait d'y penser...

    • J'espère que c'était une joke votre dernier paragraphe... vrai qu'à l'époque plusieurs auraient aimé voir Boucher demeurer dans le giron du CH, mais là le poste d'entraîneur chef est comblé alors tout ça c'est du passé.

    • La trappe 1-3-1 avec Martin St-Louis qui patine A RECULONS, c'est brillant ça ?

    • Vraiment insidieux et insignifiant cette remarque de François Gagnon advenant l'hypothèse d'une éventuelle débacle du Canadien où on réclamerait alors la tête de Michel Therrien pour faire place à Guy Boucher.Therrien fait un travail remarquable,laissez-le en paix.C'est décourageant de constater la nullité des journalistes et commentateurs sportifs qui couvrent le hockey à Montréal, les Réjean Tremblay,Gagnon,Fournier,Langlois ,Langdau,Morisette et cie sont pathétiques !

    • Je vous suis sur twitter et je lis toujours vos articles.Je suis en général d'accord avec vos opinions mais je crois que le dernier paragraphe n'était pas nécessaire. Si vraiment les fans commencent à parler de Boucher après des défaites contre 2 puissances de la LNH, ce sont des hypocrites qui ont oubliés où se trouvait le canadien l'année passée.

    • Wow, c'est incroyable M. Gagnon le Canadien à 20-6-5 et vous croyés que les amateurs vont réclamer un changement de coach, si ils échappent leurs match contre les seules deux équipe qui se comparent à eux. Et bien si c'est le cas, on saura d'ou c'est parti. Le journalisme à MTL, une grosse joke !!!

    • Quand on dit que le problème a Montréal, c' est les journaliste qui font de la propagande de leurs idées. Est-ce que c' est comme cela.

    • Je crois que Guy Boucher a plus d'outils dans son sac qu'un Tortorella ou un Keanan masi il lui manquait la flexibilité et l'approche envers els égos démesurés.
      Guy Boucher à gradué trop rapidement il aurait du compléter son ascension avec deux voir trois ans comme entraineru adjoint pour réaliser la diféfrence entre entraineur en chef dans la ligue Américaine et la LNH. Ligue Junior et Ligue Américaine tu peux dicter tes volontés LNH tu dois composer avec 7 à 15 égo démesurés par clubs.
      P.S. mpkakou
      Entiuèrment d'Accord avec votre dernièr bout de phrase : ...ce qui ne se veut pas dans ce cas un compliment.
      G.Duquette,
      Témiscouata sur le Lac (Notre-Dame-du-Lac fait parti de Témiscouata sur le Lac.) Et je suis fier que M. Boucher soit originaire de ce très beau coin de Pays (d'adoption pour moi.)

    • Votre dernier paragraphe.... vraiment.......de toute évidence les succès du Canadien jusqu'ici cette année vous indisposent vraiment et vous font dire n'importe quoi......
      Pierre Richard
      Mirabel

    • Mr Gagnon, vous auriez pu laisser faire le dernier paragraphe. Votre article vient de perdre toute sa crédibilité. Petit journalisme.

    • Vraiment, avec le dernier paragraphe de votre chronique, vous ressemblez de plus en plus à votre idole Réjean Tremblay, ce qui ne se veut pas dans ce cas un compliment.

Commenter cet article

Les commentaires sont maintenant fermés sur cet article.

Nous vous invitons à commenter les articles suivants:

Veuilez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box
la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer