| Commenter Commentaires (3)

Tout ça sans P.K.!

François Gagnon
La Presse

Réglons une chose tout de suite: le Canadien sera une meilleure équipe dès que P.K. Subban réalisera qu'il doit accepter le contrat de transition de deux ans que Marc Bergevin tient à lui faire signer. Mais pour le moment, ses coéquipiers se tirent très bien d'affaire sans lui. Si le trois fait le mois, trois matchs ne font pas une saison. C'est vrai. Mais après ces trois premiers matchs, Andrei Markov a repris sa place de leader de la brigade de la défense et de l'attaque à cinq. L'incertitude quant à la solidité de son genou gauche persistera toujours. Il est toutefois indéniable que Markov, en santé et dans la forme qu'il affiche présentement, est le défenseur numéro un du Canadien.

Markov a encore marqué hier. Ça lui fait trois buts à ses deux derniers matchs. Dans son sillon, les autres arrières jouent bien aux deux bouts de la patinoire. Après trois matchs, les défenseurs du Canadien ont récolté 11 des 27 points et quatre des huit buts du Tricolore depuis le début de la saison. Sept de ces 11 points ont été enregistrés lors d'attaques à cinq.

Cette contribution offensive des défenseurs vient de Markov, bien sûr, mais aussi de Raphael Diaz, qui a encore disputé un fort match hier soir. Difficile de croire que Diaz garderait son poste au sein de la première vague d'attaque massive du Canadien au retour de Subban. Mais de la façon dont Diaz joue, il est clair qu'il n'a pas seulement devancé son compatriote Yannick Weber, mais aussi Tomas Kaberle. Il a chassé le vétéran tchèque de la première vague d'avantage numérique. Il le chassera des six arrières partants une fois Subban sagement rentré au vestiaire. S'il décide de le réintégrer. Kaberle n'a pas aidé sa cause avec des passes ratées en sorties de zone et une mollesse qu'il ne peut se permettre pour assurer sa place dans l'équipe. En jouant de cette façon, non seulement il s'expose à un retrait de la formation, mais aussi à un rachat de contrat une fois la saison terminée.

Markov et Diaz ne sont pas les seuls à impressionner. Josh Gorges, qui ne récolte pas les accolades qu'il mérite pour sa tenue en défense, a marqué hier. Une belle récompense. Et Alexei Emelin a racheté quelques vilaines passes par de solidesmises en échec et quelques tirs bloqués.

Oui, le Canadien serait meilleur avec Subban. Mais pour l'instant, il s'accommode très bien de son absence. Une raison de plus pour que P.K. réalise que la juste valeur qu'il réclame en salaire est peut-être moins élevée que ses prétentions.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer