• Accueil > 
  • Débats 
  • > Employés de soutien dans les écoles : « Gras dur », vraiment ? 

Employés de soutien dans les écoles : « Gras dur », vraiment ?

« La moyenne de salaire du personnel de soutien... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

« La moyenne de salaire du personnel de soutien est de 28 000 $ annuellement », souligne Renée Bibeau.

PHOTO THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Renée Bibeau

Présidente du Syndicat du personnel technique et administratif de la CSRS-CSQ (SPTA-CSQ)

La rentrée scolaire est à nos portes et si cette perspective soulève un enthousiasme qui varie d'un individu à l'autre, elle n'en demeure pas moins une période d'effervescence pour tous les acteurs concernés. Les enfants d'abord, de même que leurs parents, le personnel de soutien, le personnel enseignant et les professionnels.

De tous ces acteurs, ceux dont l'apport est le plus souvent sous-estimé sont les employés de soutien. Ils travaillent dans les écoles primaires et secondaires, au centre administratif, à la formation professionnelle ainsi qu'à l'éducation aux adultes. C'est une technicienne en éducation spécialisée, un ouvrier, un concierge, un technicien ou un éducateur en service de garde, un préposé aux élèves handicapés, un technicien en informatique, etc. Ces gens jouent un rôle essentiel dans le milieu scolaire sans toutefois en obtenir une reconnaissance à la hauteur de leurs réalisations.

Si l'ampleur de leur contribution reste dans l'ombre, il en va tout autrement des préjugés qui subsistent toujours à leur endroit.

En effet, il n'est pas rare d'entendre qu'ils jouissent de privilèges sociaux exagérés et qu'ils sont payés trop cher, et ce, à même les dépenses publiques.

À ce propos, permettez-moi un petit aparté, mais ne serait-il pas préférable de travailler tout le monde ensemble à l'amélioration des conditions de travail de tous plutôt qu'à rabaisser ceux qui ont la chance de profiter de quelques avantages sociaux ?

Question de réajuster ces perceptions, notons que les employés de soutien ne sont pas en vacances payées tout l'été. Depuis le début du mois d'août, ils vivent des prestations de l'assurance-emploi ou sont de retour dans leurs fonctions. Dans le cas de l'assurance-emploi, cela signifie que la personne a été mise à pied par son employeur - temporairement dans le cas qui nous concerne -, et que cette dernière ne touche donc plus que 55 % de son salaire. La réalité est que l'employé de soutien s'appauvrit au cours de l'été.

La moyenne de salaire du personnel de soutien est de 28 000 $ annuellement, duquel sont déduits les avantages sociaux et la contribution aux impôts. Loin des privilèges des 1 %, n'est-ce pas ?

PATIENCE, RIGUEUR ET DON DE SOI

Au moment d'écrire ces lignes, les employés de soutien sont à pied d'oeuvre pour terminer les inscriptions et les listes d'élèves, organiser le transport scolaire, préparer les journées pédagogiques pour le service de garde, faire le ménage, etc. Bref, ils structurent et organisent de grands pans de la vie de l'école à l'extérieur des classes.

Savoir faire preuve de patience en tout temps, être habileté à faire face à toutes les situations qui concernent les enfants et s'investir au quotidien sont des qualités essentielles à leur travail. Répondre aux enfants et aux parents, être à l'écoute, écrire, inventer, créer des activités sont toutes des tâches inhérentes aux employés de soutien.

À l'instar des autres membres du personnel dans nos écoles, les employés de soutien méritent d'être reconnus et appuyés dans leur travail.

En premier lieu par l'employeur, et ensuite par l'État québécois, qui doit prendre le taureau du réinvestissement du milieu de l'Éducation par les cornes. Également par leurs pairs avec qui ils partagent les joies et tourments d'une année scolaire. Finalement, par toutes les personnes qui profitent chaque jour du travail et de l'expertise des employés de soutien.

«À l'instar des autres membres du personnel dans nos écoles, les employés de soutien méritent d'être reconnus et appuyés dans leur travail.»


Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer