Kong: Skull Island: l'importance de la taille

La taille de King Kong atteint des sommets... (Photo fournie par Warner Bros.)

Agrandir

La taille de King Kong atteint des sommets dans Kong: Skull Island.

Photo fournie par Warner Bros.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sonia Sarfati
La Presse

(Los Angeles) Comme on le dit chez nos voisins du Sud: «Size matters.» Dans le cas de King Kong au cinéma américain, cette taille, tout importante qu'elle soit, est, disons, à hauteur variable (parfois même au sein du même film); et elle atteint des sommets dans Kong: Skull Island.

«De quelle grosseur est-il? Où est-il? À quelle vitesse se déplace-t-il? De quelle taille est Skull Island? Nous avons posé pas mal de questions de ce genre en arrivant sur le tournage. Parfois, on nous a répondu. Parfois pas», a raconté Samuel L. Jackson à un petit groupe de journalistes dont La Presse faisait partie.

Jamais l'acteur n'aurait toutefois imaginé que la créature, qui culmine à plus de 30 m, soit aussi imposante. «Quand j'ai vu le film, j'ai pensé: "Aussi gros que ça?! Come on! Quand on est arrivés dans l'île, on aurait dû le voir ou apercevoir ses traces... ou au moins le sentir!"  Personne ne nous avait avertis qu'il serait monumental. Et en plus, ce n'est qu'un bébé!»

Un adolescent, plutôt. Mais, chose certaine, ce Kong va grandir. Parce que Warner, qui distribue le film, et Legendary Entertainment, qui le produit, ont des projets pour lui: lui faire affronter un certain monstre japonais dans Godzilla vs. Kong (2020), qui serait la suite à la fois de Kong: Skull Island et de Godzilla - King of Monsters (2019), dans lequel on retrouvera le Godzilla de Gareth Edwards (2014), qui fait 108 bons mètres de hauteur.

Mais le réalisateur Jordan Vogt-Roberts n'a pas pensé à cela quand il a imaginé «son» Kong: «Je voulais qu'il soit capable de marcher debout, qu'on retourne en ce sens au film de 1933. D'accord, internet "dit" qu'il doit pouvoir un jour affronter Godzilla [rires], mais moi, ce que je voulais, c'est qu'en le voyant pour la première fois, les gens ne se disent pas: "Oh, un très gros singe!", mais: "C'est un putain de dieu!" Je voulais ensuite voir ce que devient le croyant, ce que devient l'agnostique, devant ce dieu. Qui veut le prier, qui veut l'abattre, qui veut le capturer?»

Bref, bienvenue dans le «MonsterVerse». Peut-on espérer voir Mothra se joindre à cette fête monstre? À suivre.

King Kong de Merian C. Cooper et Ernest... (Photo fournie par RKO-Radio) - image 2.0

Agrandir

King Kong de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack (1933)

Photo fournie par RKO-Radio

La taille de King Kong selon les films

> King Kong de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack, avec Fay Wray et Robert Armstrong (1933): 5,5 m sur Skull Island, 7,3 m à New York, 18,3 m sur l'Empire State Building

> King Kong de John Guillermin, avec Jessica Lange et Jeff Bridges (1976): 12,8 m sur Skull Island, 16,8 m à New York

> King Kong Lives de John Guillermin, avec Linda Hamilton et Brian Kerwin (1986): 18,3 m

> King Kong de Peter Jackson, avec Naomi Watts et Adrien Brody (2005): 7,6 m

> Kong: Skull Island de Jordan Vogt-Roberts, avec Brie Larson et Tom Hiddleston (2017): 30,5 m




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer