George Clooney critique les collectes de fonds

George Clooney est dans le camp d'Hillary Clinton.... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

George Clooney est dans le camp d'Hillary Clinton.

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jeff Horwitz
Associated Press
Washington

George Clooney aimerait que l'argent sorte de la politique... afin qu'il n'ait plus à participer à des collectes de fonds.

L'acteur américain a organisé récemment deux événements de collecte de fonds en Californie au bénéfice de la candidate à l'investiture démocrate Hillary Clinton. Les dons versés par les participants à l'événement de San Francisco ont totalité 353 000 $US par couple, ce qui, selon George Clooney, représente «une quantité d'argent obscène».

L'événement a attiré des manifestants favorables au candidat Bernie Sanders, a raconté l'acteur dans une entrevue diffusée dimanche à l'émission Meet the Press de NBC. Lorsqu'il est allé leur parler, a raconté George Clooney, les manifestants l'ont traité de «complice des grandes entreprises».

L'acteur oscarisé a estimé que c'était «l'une des choses les plus amusantes» qu'on puisse dire à son sujet.

Interviewé dimanche par CNN, qui lui a demandé si George Clooney appuyait le mauvais camp, Bernie Sanders a répondu que oui. Mais il a salué l'acteur pour avoir été assez honnête pour parler du problème de l'argent en politique.

George Clooney a affirmé qu'il appréciait plusieurs des idées du candidat Sanders et qu'il serait heureux de participer à des collectes de fonds pour lui s'il devenait le candidat démocrate à la présidentielle de novembre. Il a cependant expliqué qu'il appuyait Mme Clinton parce qu'il avait admiré son travail en tant que secrétaire d'État. Il a également salué ses efforts pour éviter une crise humanitaire avant l'indépendance du Soudan du Sud.

L'acteur a toutefois critiqué Hillary Clinton pour ne pas avoir assez bien expliqué où va l'argent qu'elle récolte. Selon lui, la majorité de cet argent finira par être dépensé dans des luttes électorales moins importantes, notamment celle du Sénat, qui devra confirmer les candidats choisis par le prochain président pour siéger à la Cour suprême.

Si le siège actuellement vacant au plus haut tribunal du pays finit par être occupé par «le bon juge», a dit M. Clooney, les campagnes politiques «pourraient se débarrasser de cette quantité d'argent obscène et ridicule afin que je n'aie plus jamais à participer à des collectes de fonds».

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer