Al Pacino recevra les clés de Montréal

Al Pacino... (Photo: archives Reuters)

Agrandir

Al Pacino

Photo: archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'acteur américain Al Pacino recevra les clés de la ville de Montréal des mains du maire Denis Coderre lorsqu'il sera de passage ici les 6 et 7 juin à l'occasion d'Une soirée avec... Al Pacino, événement de type «Actors Studio» à la Place des Arts.

«Nous avons reçu un appel de la mairie de Montréal nous proposant la remise des clés à l'hôtel de ville. Comme le passage de M. Pacino est un événement énorme pour Montréal, le maire nous a fait demander s'il pouvait lui remettre les clés de la ville», raconte le coproducteur de la soirée et propriétaire de l'Olympia, Patrick Levy.

Ce dernier note en riant que le dimanche 7 juin, jour du Grand Prix, MM. Pacino et Coderre auront pratiquement le même horaire d'activités. La coordination de la remise des clés de la ville ne s'en trouvait que facilitée!

«M. Pacino sera à l'hôtel de ville aux environs de midi. Après la remise des clés, tout le monde s'en va au Grand Prix de Formule 1. Et en soirée, monsieur le maire sera à la soirée d'Al Pacino. C'est quand même sympathique pour M. Coderre qui, à ce que j'ai compris, est un grand fan de M. Pacino», poursuit M. Levy, qui croit que l'acteur signera aussi le livre d'or de la ville.

Pacino, qui avait personnifié le coureur automobile Bobby Deerfield dans un film de Sydney Pollack sorti en 1977, participera à son tout premier Grand Prix en personne. Il sera accompagné de deux de ses enfants.

Animée par Sonia Benezra, la soirée que coproduisent Patrick Levy et Pierre Marchand aura lieu à la salle Wilfrid-Pelletier. L'acteur bien connu pour ses rôles de Michael Corleone (The Godfather), Frank Serpico (Serpico) ou encore Sonny Wortzik (Dog Day Afternoon) fera d'abord une grande entrevue sur scène avec Mme Benezra avant de participer à une session de questions-réponses avec le public. Une poignée de privilégiés ayant payé le gros prix (1500 $) seront ensuite invités à un cocktail dînatoire en compagnie de la vedette.

«M. Pacino arrivera à Montréal le 6 et nous allons le sortir en soirée. Mais je ne vous dirai pas où», lance Patrick Levy en riant. Ce dernier désire éviter la cohue autour de l'acteur.

Il ajoute que Pacino, 75 ans, déplace beaucoup d'air sur scène. 

«Je suis allé le voir il y a une dizaine de jours à Londres et à Leeds en Angleterre. Ce qu'il fait est un réel one man show. Il bouge beaucoup sur scène. Il est en feu!»

Le premier de plusieurs...

Foi de Patrick Levy, cette soirée avec Pacino sera la première d'une longue liste d'événements semblables que son partenaire Pierre Marchand et lui comptent orchestrer dans la métropole.

Il dit être en négociations avec d'autres grands noms du cinéma hollywoodien, parmi lesquels Dustin Hoffman, Sylvester Stallone, Arnold Schwarzenegger et Michael Douglas.

Des femmes? Pas encore, mais des noms vont venir, assure le promoteur. Il ne veut pas non plus s'en tenir à des comédiens. «On veut aussi essayer de rendre ce concept musical», dit-il.

Dans l'idéal, le tandem organiserait deux, peut-être trois événements du genre par année. On aimerait qu'une de ces soirées ait lieu chaque année à la même date que le Grand Prix.

«On veut rendre les gens heureux en ayant la chance de voir devant eux de grandes personnalités qu'ils n'auront jamais autrement l'occasion de voir», dit M. Levy.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer