À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      Shah Rukh Khan dément avoir eu recours à une échographie illégale

      Shah Rukh Khan... (Photo: AP)

      Agrandir

      Shah Rukh Khan

      Photo: AP

      Partage

      Partager par courriel
      Taille de police
      Imprimer la page

      Sur le même thème

      Agence France-Presse
      Bombay

      La star du cinéma indien, Shah Rukh Khan, a officiellement annoncé la naissance fin mai de son garçon par mère porteuse et démenti des rumeurs sur le recours de son couple à une échographie illégale pour connaître le sexe du bébé.

      Dans un communiqué diffusé mardi soir, «King Khan» ainsi que le surnomment les médias indiens, a annoncé que lui et sa femme, Gauri, étaient jusqu'à présent restés discrets sur le sujet en raison de leur «trouble émotionnel» lié la naissance prématurée de l'enfant, prénommé AbRam, plusieurs mois avant terme.

      «Juste pour mettre les choses au point, on n'a pas de fait de test pour connaître le sexe de notre enfant», a déclaré l'acteur, âgé de 47 ans, précisant que leur bébé était né avant le début de rumeurs relayées par la presse, friande des faits et gestes des «people» de Bollywood.

      La municipalité de Bombay a annoncé la semaine dernière avoir reçu la confirmation qu'un garçon était né le 27 mai dans un hôpital de la capitale économique et financière indienne. Le couple Khan a déjà deux adolescents, une fille et un garçon.

      En juin, des rumeurs avaient circulé dans la presse sur la naissance attendue d'un garçon chez le couple Khan, faisant naître des doutes sur le recours à une échographie déterminant le sexe du bébé.

      À la lecture de ces articles, l'Association indienne de l'imagerie médicale et de radiologie a écrit une lettre aux autorités de la santé pour demander une enquête.

      L'Inde interdit les échographies prénatales en raison de l'écrasante préférence des couples pour les garçons. Les foeticides de filles ont entraîné un fort déséquilibre entre les sexes.

      Dans cette société conservatrice, la fille représente souvent une charge financière pour les parents, contraints de verser une dot à la belle-famille lors de son mariage. Le garçon est en revanche valorisé car il rapporte une dot à sa famille lors de son mariage et en raison de son rôle primordial lors des cérémonies hindoues pour les crémations.

      L'acteur a par ailleurs confirmé le recours à une mère porteuse.

      «Le processus est dans son intégralité soumis à une stricte confidentialité. Nous vous demandons de nous permettre de chérir ce moment privé au sein de notre famille», a-t-il déclaré dans ce communiqué.

      Khan (Om Shanti Om, My name is Khan, Jusqu'à mon dernier souffle) figurait l'an dernier au premier rang des fortunes célèbres établies par le magazine Forbes India, avec des revenus annuels estimés à 37,7 millions $.

      Partager

      publicité

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      publicité

      Autres contenus populaires

      image title
      Fermer