Matt Damon et Ben Affleck embrassent la clause d'inclusion

Ben Affleck et Matt Damon lors de la... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Ben Affleck et Matt Damon lors de la première de la quatrième saison de Project Greenlight hier à Los Angeles.

PHOTO ARCHIVES AP

Depuis la soirée des Oscars, lors de laquelle Frances McDormand a parlé de l'importance de la clause d'inclusion (inclusion rider), le sujet est sur toutes les lèvres à Hollywood.

En résumé, il s'agit d'une clause que des artistes peuvent inclure à leur contrat obligeant les producteurs à embaucher une certaine proportion d'individus issus de la diversité dans l'équipe de tournage et la distribution.

Le comédien Michael B. Jordan (Creed, Black Panther) avait annoncé la semaine dernière qu'il allait prévoir une clause d'inclusion dans tous les projets réalisés par sa maison de production, Outlier Society.

Lundi, la maison de production de Matt Damon et de Ben Affleck, Pearl Street Films, a annoncé qu'elle ferait de même pour tous ses projets.

Gageons que d'autres leur emboîteront le pas prochainement.




la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer