Leur moment de 2017: Robin Aubert

Le cinéaste Robin Aubert... (PHOTO ALAIN ROBERGE, archives LA PRESSE)

Agrandir

Le cinéaste Robin Aubert

PHOTO ALAIN ROBERGE, archives LA PRESSE

Le cinéaste a réalisé les films Les affamés (prix du meilleur film canadien au Festival de Toronto) et Tuktuq, sortis tous deux en 2017. Son moment: La projection des Affamés au Fantastic Fest, au Texas.

«À mon passage au Fantastic Fest d'Austin, au Texas, je me préparais à présenter mon film quand une des organisatrices est venue me dire qu'ils avaient changé la programmation à la dernière minute. Ah bon, OK ? Étant donné la demande élevée, le festival avait décidé de le projeter dans trois salles en simultané plutôt que dans une seule. 

«Pendant les projections, je me promenais d'une salle à l'autre, un verre de blanc à la main, pour sentir le pouls. C'était étrange et en même temps magnifique comme feeling, parce que chaque salle avait son propre mood.  

«Il y a une salle qui criait plus, l'autre riait plus fort et s'exprimait tout haut, tandis que la dernière était très attentive ; on aurait presque pu entendre une mouche voler.»

«C'est là que j'ai compris que chaque projection était unique et qu'un film vit différemment selon avec qui tu le regardes. Je suis parti avant la fin pour leur laisser un peu d'intimité. J'ai marché dans Austin jusqu'au Terry Black's BBQ, un must si tu aimes le ribs et le brisket. J'ai mangé comme un porc en pensant à ma blonde puis à mes enfants, repus et satisfait comme si j'étais sur le bord d'accoucher une vache.»




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer