Les journalistes du LA Times réadmis aux projections de Disney

Critiqué par de nombreuses organisations qui lui reprochaient un affront à la... (CAPTURE D'ÉCRAN)

Agrandir

CAPTURE D'ÉCRAN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Los Angeles

Critiqué par de nombreuses organisations qui lui reprochaient un affront à la liberté de presse, le studio Walt Disney a annoncé, mardi, qu'il levait l'interdiction d'accès à ses projections de presse qu'il avait imposée aux journalistes et critiques du Los Angeles Times.

Cette décision de Walt Disney avait poussé plusieurs médias à annoncer qu'ils boycottaient les films du studio.

Dans un communiqué publié mardi, Disney a annoncé qu'il redonnait l'accès aux artisans du journal après «des discussions productives avec la nouvelle direction» du Times.

Disney avait interdit aux journalistes du quotidien l'accès à ses projections de presse après que le journal eut publié une enquête sur les affaires de l'entreprise à Anaheim, en Californie.

Disney avait qualifié les articles d'«injustes».

Ces mesures punitives avaient poussé des médias comme le New York Times et le A.V. Club à refuser d'assister aux projections de presse pour les films du studio.

D'importants groupes de critiques - l'Association des critiques de film de Los Angeles, le Cercle des critiques de film de New York, la Société des critiques de film de Boston et la Société nationale des critiques - avaient par ailleurs annoncé mardi qu'ils ne remettraient plus de prix aux films de Walt Disney tant que l'entreprise ne reviendrait pas sur sa décision. L'Association des critiques de film de Toronto s'était par la suite jointe au mouvement.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer