Dustin Hoffman dénoncé pour harcèlement sexuel

Dustin Hoffman a été incriminé par l'écrivaine Anna... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Dustin Hoffman a été incriminé par l'écrivaine Anna Graham Hunter. Celle-ci accuse Hoffmann de harcèlement sexuel sur le tournage du film Mort d'un commis voyageur, en 1985.

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Depuis que la bombe de l'affaire Harvey Weinstein a éclaté, début octobre, pas un jour (ou presque) ne se passe sans que de nouvelles accusations secouent Hollywood.

Aujourd'hui, le comédien Dustin Hoffman et le producteur et réalisateur Brett Ratner ont tous les deux été visés par des allégations d'inconduites sexuelles dans leur milieu de travail.

Reconnu pour avoir une personnalité de «playboy et de prédateur» dans le milieu hollywoodien, Ratner - qui a réalisé, entre autres, Rush Hour 2 -  a été dénoncé par six actrices pour inconduites et agressions sexuelles qui auraient eu lieu sur plusieurs années. Ces femmes ont toutes témoigné à visage découvert dans une enquête publiée mercredi dans le Los Angeles Times

De son côté, Dustin Hoffman a été incriminé par l'écrivaine Anna Graham Hunter, dans un témoignage publié dans le numéro du 1er novembre et sur le site du Hollywood Reporter. Celle-ci accuse Hoffmann de harcèlement sexuel sur le tournage du film Mort d'un commis voyageur, en 1985.

À l'époque, le femme avait 17 ans et était stagiaire sur la production du film d'après la pièce d'Arthur Miller. 

«Je suis allée dans sa loge pour savoir ce qu'il voulait prendre au petit-déjeuner», raconte Hunter, âgée de 49 ans aujourd'hui. Il m'a dit: "Un oeuf dur et un clitoris mou". Ses proches ont explosé de rire. Je suis partie, sans voix. Puis je suis allée à la salle de bains et j'ai pleuré.»

Mme Hunter avance aussi que l'interprète de Rain Man, qui avait 48 ans à l'époque, lui aurait touché les fesses, sans son consentement, à plusieurs reprises. Elle assure avoir fait part des inconduites à l'un de ses supérieurs sur le tournage. Celui-ci lui aurait recommandé de «sacrifier» ses valeurs...

Les excuses de Dustin Hoffman

Contacté par la rédaction du Hollywood Reporter, le célèbre acteur deux fois oscarisé s'est excusé: «J'ai le plus grand respect pour les femmes, et je me sens très mal si quelque chose que j'ai pu faire a pu la mettre mal à l'aise. Je suis désolé. Cela ne reflète pas qui je suis.», a-t-il écrit au magazine.

Les accusations de harcèlement sexuel se multiplient donc depuis un mois. Au lendemain de la sortie publique de l'acteur new-yorkais Anthony Rapp contre Kevin Spacey, un comédien de théâtre mexicain a également dénoncé le comportement inapproprié de Kevin Spacey. Roberto Cavazos a affirmé lundi sur sa page Facebook que ses rencontres avec Spacey, alors que ce dernier était directeur artistique du Old Vic Theatre à Londres, avaient été «proches du harcèlement».

«Ce genre de prédateur ne peut continuer à agir que si on le laisse faire, écrit M. Cavazos. En ne faisant rien, nous sommes complices. Enfin, il ne reste que ce message pour les victimes: «Je te crois. Je t'écoute. Je te soutiens.»

Sources: Le Parisien, Los Angeles Times, The Hollywood Reporter




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer