Nos 20 films les plus attendus de l'automne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les grands studios et les distributeurs locaux réservent souvent leurs plus belles oeuvres pour le dernier tiers de l'année. Parmi la centaine de longs métrages qui prendront l'affiche d'ici Noël, nous en avons choisi 20. Le programme est si alléchant que nous aurions facilement pu en choisir 20 de plus... Voici, en ordre alphabétique, notre sélection.

120 battements par minute, Robin Campillo - 13 octobre

Sur la Croisette plus tôt cette année, plusieurs festivaliers ont fait de ce film français leur coup de coeur. Ils lui auraient même volontiers attribué la Palme d'or. Au bout de la course, 120 battements par minute a obtenu le Grand Prix, soit la deuxième distinction du Festival de Cannes. Robin Campillo, déjà remarqué grâce à Eastern Boys, ramène cette fois le spectateur à l'époque des années 90, alors que l'organisation militante Act Up-Paris tente par ses actions - parfois spectaculaires - de secouer l'indifférence des autorités et de la population alors que sévit la crise du sida. Nahuel Pérez Biscayart, Arnaud Valois et Adèle Haenel mènent la lutte.

L'amant double, François Ozon - 17 novembre

Après Frantz, qui lui a valu l'un des plus grands succès de sa carrière, François Ozon a choisi de porter à l'écran Lives of the Twins, un roman vénéneux que la romancière Joyce Carol Oates a publié sous le pseudonyme Rosamond Smith. Lancé au Festival de Cannes, où il était en lice pour la Palme d'or, L'amant double est un thriller psychologique teinté d'érotisme qui met en vedette Marine Vacth, Jérémie Rénier et Jacqueline Bisset. Le récit tourne autour d'une jeune femme dépressive qui partage la vie de son psychothérapeute.

Barbara... (Photo fournie par MK2 | Mile End) - image 2.0

Agrandir

Barbara

Photo fournie par MK2 | Mile End

Barbara, Mathieu Amalric - 3 novembre

Barbara est une variation poétique autour d'un même thème. Plutôt que de proposer un biopic traditionnel construit autour de la vie de la chanteuse, Mathieu Amalric raconte plutôt l'histoire d'une actrice qui s'apprête à se glisser dans la peau de Barbara en vue du tournage d'un film. Jeanne Balibar semble être ici l'interprète idéale pour incarner la célèbre auteure de L'aigle noir. À titre de cinéaste, Mathieu Amalric (TournéeLa chambre bleue) est en train de se construire une oeuvre fort intéressante. Barbara lui a d'ailleurs valu le prix Jean-Vigo, remis à un cinéaste pour souligner son indépendance d'esprit et son originalité.

Blade Runner 2049, Denis Villeneuve  - 6 octobre

Tout a déjà été dit (ou presque) sur le film le plus attendu de l'année, réalisé par Denis Villeneuve. Une fois cela dit, il reste qu'à un mois de la sortie, on sait finalement encore peu de choses. Les deux studios impliqués dans l'affaire (Sony et Warner) ont minutieusement orchestré leur campagne en révélant depuis un an quelques indices ici et là, des photos, des extraits, des bandes-annonces, mais rien de trop révélateur à propos de l'histoire. Ryan Gosling joue un agent de la LAPD qui, 30 ans après les événements du premier film, découvre un secret qui l'amène à retracer Rick Deckard, le «blade runner» disparu depuis tout ce temps, toujours interprété par Harrison Ford. Encore un peu de patience, le supplice achève!

Call Me by your Name... (Photo fournie par Métropole Films) - image 3.0

Agrandir

Call Me by your Name

Photo fournie par Métropole Films

Call Me by your Name, Luca Guadagnino - 8 décembre

Disons-le d'entrée de jeu: ce nouveau film de Luca Guadagnino (I Am LoveA Bigger Splash) est l'un des plus beaux que vous verrez cette année. Et ce n'est pas seulement en raison du décor enchanteur de la Lombardie. Portant à l'écran le roman qu'André Aciman a publié il y a 10 ans, le cinéaste italien décrit avec grâce et sensibilité l'histoire d'un amour aussi déchirant qu'inattendu. Mettant en vedette Armie Hammer (The Social NetworkNocturnal Animals) et l'acteur franco-américain Timothée Chalamet, ce film se distingue aussi grâce à une discussion bouleversante entre un père et son fils, ainsi que par des chansons originales de Sufjan Stevens.

Downsizing, Alexander Payne - 22 décembre

Un film comportant des éléments de science-fiction signé par le réalisateur de Nebraska? On se doute bien que Downsizing n'a quand même pas l'ambition de rivaliser avec Blade Runner 2049. Matt Damon incarne un Américain moyen qui, pour réduire ses dépenses, tente l'expérience de la miniaturisation, une technique mise au point par des scientifiques norvégiens. Alexander Payne a coscénarisé ce film, qui a ouvert la Mostra de Venise mercredi, avec Jim Taylor, son complice de la première heure, avec qui il a écrit Citizen RuthElectionAbout Schmidt et Sideways.

Last Flag Flying... (Photo fournie par Amazon Studios) - image 4.0

Agrandir

Last Flag Flying

Photo fournie par Amazon Studios

Last Flag Flying, Richard Linklater - 3 novembre

La nouvelle offrande de Richard Linklater, à qui l'on doit notamment Boyhood et, plus récemment, Everybody Wants Some!!, serait une suite plus ou moins officielle de The Last Detail, un film avec Jack Nicholson que Hal Ashby a réalisé en 1973. Campé dans les années 2000, soit pendant la présidence de George W. Bush, Last Flag Fying est un road movie dans lequel trois vétérans de la guerre du Vietnam se réunissent à l'occasion de l'enterrement du fils de l'un d'entre eux, mort au combat en Irak. Steve Carell, que nous verrons aussi cet automne dans Battle of the Sexes, Bryan Cranston et Laurence Fishburne forment le trio d'anciens militaires.

Molly's Game, Aaron Sorkin - 22 novembre

Il y a 25 ans, le scénariste Aaron Sorkin fut révélé grâce à A Few Good Men. On ne compte plus depuis les oeuvres télévisuelles ou cinématographiques qui portent sa signature (The West WingThe NewsroomMoneyballSteve Jobs). Pour sa toute première réalisation, Sorkin a choisi de porter à l'écran le récit autobiographique de Molly Bloom, une skieuse professionnelle qui, après avoir abandonné sa carrière, est devenue la «princesse du poker» à Hollywood. Jessica Chastain domine une distribution dans laquelle on retrouve aussi Idris Elba, Michael Cera et Kevin Costner.

Mother!... (Photo fournie par Paramount Pictures) - image 5.0

Agrandir

Mother!

Photo fournie par Paramount Pictures

Mother!, Darren Aronofsky - 15 septembre

Après le drame biblique Noah, qui n'a pas obtenu le succès escompté, Darren Arofnosky revient au genre qui a assuré sa notoriété grâce à des films comme Requiem for a Dream et Black Swan. C'est dire que Mother!, qui a entièrement été tourné au Québec, est un thriller psychologique d'horreur. Le cinéaste lancera son nouveau film à la Mostra de Venise, où il est en lice pour le Lion d'or, et s'envolera ensuite vers Toronto pour une présentation au TIFF. Jennifer Lawrence, Javier Bardem, Ed Harris et Michelle Pfeiffer en sont les têtes d'affiche.

The Mountain Between Us, Hany Abu-Assad  - 6 octobre

Pour son tout premier film hollywoodien, le cinéaste palestinien Hany Abu-Assad, dont deux des films, Paradise Now et Omar, ont été cités aux Oscars dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère, porte à l'écran le roman de Charles Martin. Tourné dans l'Ouest canadien, The Mountain Between Us relate le parcours de deux survivants d'un écrasement d'avion, parfaitement étrangers l'un pour l'autre, qui doivent entreprendre ensemble un long périple en montagne afin de sortir vivants de leur mésaventure. Kate Winslet et Idris Elba incarnent les deux protagonistes d'un film dont le Québécois Patrice Vermette signe la direction artistique.

Murder on the Orient Express... (Photo fournie par Fox Movies) - image 6.0

Agrandir

Murder on the Orient Express

Photo fournie par Fox Movies

Murder on the Orient Express, Kenneth Branagh - 10 novembre

Hercule Poirot est de retour! Le célèbre détective belge, personnage phare de l'oeuvre d'Agatha Christie, empruntera cette fois les traits de Kenneth Branagh. Ce dernier signe aussi la réalisation de cette adaptation d'un roman déjà porté à l'écran plusieurs fois, notamment en 1974 sous la gouverne de Sidney Lumet (avec Albert Finney dans le rôle principal). Tournée en 65 mm, cette nouvelle mouture réunit une distribution de prestige de laquelle font partie dame Judi Dench, Penélope Cruz, Michelle Pfeiffer, Daisy Ridley, Willem Dafoe et Johnny Depp.

Phantom Thread, Paul Thomas Anderson - 25 décembre

En principe, le nouveau film de Paul Thomas Anderson (The Master, Inherent Vice) devrait prendre l'affiche vers Noël en distribution «limitée» afin d'être admissible à la prochaine course aux Oscars. Mais au-delà de ce détail technique, la sortie de ce long métrage fera figure d'événement à plus d'un titre. Non seulement Phantom Thread marque-t-il les retrouvailles entre Daniel Day-Lewis et le réalisateur de There Will Be Blood, mais encore ce film sera le dernier que tournera l'acteur, a-t-il lui-même annoncé. Pour son chant du cygne, le comédien se glissera dans la peau d'un personnage inspiré de Hardy Amies, couturier d'Élisabeth II.

Pieds nus dans l'aube... (Photo fournie par Films Séville) - image 7.0

Agrandir

Pieds nus dans l'aube

Photo fournie par Films Séville

Pieds nus dans l'aube, Francis Leclerc - 27 octobre

Pour son quatrième long métrage, le réalisateur de Mémoires affectives, qui a aussi beaucoup travaillé à la télévision ces dernières années, propose une adaptation cinématographique du roman autobiographique qu'a publié son père, Félix, en 1947. Fred Pellerin a coécrit avec Francis le scénario de ce long métrage dont la présentation en primeur mondiale aura lieu le 20 septembre au Festival de cinéma de la ville de Québec. Roy Dupuis, Claude Legault, Marianne Fortier et Robert Lepage, entre autres, entourent les jeunes Justin Leyrolles-Bouchard et Julien Leclerc dans cette histoire d'enfance campée dans un village sur les rives du Saint-Maurice.

Retour en Bourgogne, Cédric Klapisch - 29 septembre

Attention! Un titre peut en cacher un autre. Retour en Bourgogne est en effet la traduction en français du titre sous lequel le nouveau film de Cédric Klapisch sera exploité sur le marché international, Back to Burgundy. De la même manière que la série Dix pour cent, à laquelle le réalisateur de L'auberge espagnole a participé, est rebaptisée Appelez mon agent chez nous, Ce qui nous lie change de titre, mais le film reste le même. Le récit est construit autour du retour d'un jeune adulte (Pio Marmaï) dans sa famille de vignerons après avoir fait le tour du monde.

The Square... (Photo fournie par EyesteelFilms) - image 8.0

Agrandir

The Square

Photo fournie par EyesteelFilms

The Square, Ruben Östlund - Novembre  

Révélé sur la scène internationale il y a trois ans grâce à Force majeure, un film puissant et provoquant, le cinéaste suédois Ruben Östlund récidive avec The Square, une comédie satirique campée dans le milieu de l'art post-moderne. Le film suit les mésaventures d'un conservateur du musée le plus branché de Suède (Claes Bang), dont la nouvelle exposition - et la campagne conçue pour en faire la promotion - emprunte une direction inattendue. Lauréat de la Palme d'or du Festival de Cannes cette année, The Square met aussi en vedette Elisabeth Moss (The Handmaid's Tale).

Star Wars: The Last Jedi, Rian Johnson - 15 décembre

Quand le titre de l'épisode VIII de la célèbre série créée il y a 40 ans par George Lucas fut annoncé, les fervents admirateurs francophones ont pu prendre une petite longueur d'avance sur leurs comparses anglophones. Le titre français (Les derniers Jedi) donne en effet un indice supplémentaire quant à la direction du récit. Deux ans après The Force Awakens, une réussite signée J.J. Abrams, la réalisation du nouvel opus a cette fois été confiée à Rian Johnson (Looper). L'interprète de la princesse Leia, Carrie Fisher, étant disparue, une émotion particulière émanera sans doute de cet épisode.

Suburbicon... (Photo fournie par Entract Films) - image 9.0

Agrandir

Suburbicon

Photo fournie par Entract Films

Suburbicon, George Clooney - 27 octobre

Tout comme Darren Aronofsky, George Clooney ira d'abord lancer son nouveau film à la Mostra de Venise, où il est sélectionné en compétition, avant de le présenter à la presse nord-américaine au festival de Toronto. Pour ce sixième long métrage à titre de réalisateur, la vedette de Hail, Caesar! a mis toutes les chances de son côté, à commencer par un scénario d'abord écrit par Ethan et Joel Coen. Mettant en vedette Matt Damon, Oscar Isaac et Julianne Moore dans un double rôle, cette comédie campée dans les années 50 relate les efforts que doit faire un couple illégitime pour tenter de s'enfuir du pays. On nous dit que ce serait satirique à souhait.

Ta peau si lisse, Denis Côté - 8 décembre 

Le réalisateur de Vic + Flo ont vu un ours propose cette année un film-essai abordant le monde du culturisme. Pour ce faire, il s'est mis pendant un an à l'écoute de quelques athlètes qui pratiquent ce sport entièrement construit autour de l'image corporelle. «En fait, je suis resté à la périphérie du sujet parce que l'humain m'intéresse davantage que la pratique du sport. Un peu comme pour Carcasses ou Bestiaire, je tourne autour du réel en le tordant un peu», a déclaré Denis Côté à La Presse. Lancé au festival de Locarno, Ta peau si lisse sera présenté au TIFF au cours des prochains jours.

Victoria and Abdul... (Photo fournie par Focus Features) - image 10.0

Agrandir

Victoria and Abdul

Photo fournie par Focus Features

Victoria and Abdul, Stephen Frears - 29 septembre

Stephen Frears n'a jamais hésité à placer des femmes mûres au coeur de son cinéma. Retrouvant son interprète de Philomena, dame Judi Dench, le réalisateur de The Queen s'intéresse cette fois à l'amitié inattendue qu'ont partagée à la fin du XIXe siècle la reine Victoria, alors septuagénaire, et un jeune homme (Ali Fazal), venu d'Inde pour offrir à la souveraine un cadeau au nom de son peuple à l'occasion de son jubilé. Inspiré d'un livre de Shrabani Basu, qui relate cette histoire véridique, Victoria and Abdul met aussi en vedette Eddie Izzard, Olivia Williams et Michael Gambon.

Wonder Wheel, Woody Allen - 1er décembre

Fidèle à son habitude, Woody Allen tient jalousement secrets les détails de son nouveau film. On sait toutefois que l'intrigue de Wonder Wheel est située à Coney Island et qu'elle mettra en scène des personnages plus grands que nature. Dans son commentaire, le directeur du New York Film Festival, qui présentera le film en primeur mondiale le 14 octobre, précise que les admirateurs habituels reconnaîtront bien entendu les paramètres de l'univers du cinéaste, mais sous un nouvel éclairage. Kate Winslet, Justin Timberlake, Juno Temple et Jim Belushi sont de la partie.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer