Blockbusters: les gros canons estivaux

Cars 3... (Photo fournie par Pixar)

Agrandir

Cars 3

Photo fournie par Pixar

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sonia Sarfati
La Presse

Ils ont commencé à faire du bruit avec Guardians of the Galaxy Vol. 2, Bon Cop, Bad Cop 2 et Alien -Covenant. Ils continuent ces jours-ci en compagnie de Pirates of the Caribbean et de Wonder Woman. Et tonneront jusqu'à la rentrée sur un air connu. Survol des blockbusters de l'été.

The Mummy d'Alex Kurtzman - 9 juin

Universal a décidé de faire avec ses monstres ce que Marvel et DC Comics font avec leurs superhéros. Premiers pas, ici, dans ce monsters universe, en compagnie de Tom Cruise en militaire qui découvre accidentellement la fameuse momie; Sofia Boutella (l'extraterrestre bicolore et débrouillarde de Star Trek Beyond) en princesse Ahmanet... autrement dit, la momie du titre); et Russell Crowe en Dr. Jekyll, dirigeant d'une mystérieuse organisation qui traque, étudie et élimine les monstres. Que fera-t-il alors de Mr. Hyde? L'idée de la franchise est de faire se croiser aujourd'hui les Frankenstein, Wolfman et Invisible Man. Appétissant.

Cars 3 de Brian Fee - 16 juin

On s'entend pour dire que Cars était le moins réussi des films d'animation portant la marque Pixar. Il y a quand même eu une suite. Le fait que la franchise soit un succès au box-office et en ventes de produits dérivés n'y est certainement pas étranger. En terre d'Hollywood, la règle du jamais deux sans trois s'applique alors quasi automatiquement. John Lasseter a toutefois laissé le volant à Brian Fee, dont ce sera la première réalisation. Ici, Lightning McQueen est de retour en selle, mais il semble ne plus être dans la course à cause d'un nouveau venu sur le circuit, Jackson Storm.

Transformers  - The Last Knight... (Photo fournie par Paramount) - image 2.0

Agrandir

Transformers  - The Last Knight

Photo fournie par Paramount

Transformers - The Last Knight de Michael Bay - 21 juin

C'est le cinquième volet de la franchise et la suite directe d'Age of Extinction. Ce qui signifie que Mark Wahlberg (qui a survécu au pire dans les hyperréalistes Patriot DayDeepwater Horizon et Lone Survivor) est de retour, de même que Stanley Tucci, aux côtés des Josh Duhamel, Tyrese Gibson et John Turturro qui sont là depuis les débuts de la série... dont Michael Bay a déclaré que ce serait le dernier volet. On devrait y découvrir pourquoi les Transformers n'arrêtent pas de venir sur Terre. Ce ne serait donc pas pour la pluie de dollars qu'ils provoquent?!

Despicable Me 3 de Pierre Coffin et Kyle Balda - 30 juin

Un autre retour sous les projecteurs. C'est ça, le cinéma, l'été. Bref, c'est à Gru de revenir divertir les petits. Avec ses Minions, même pas trop occupés à vendre des chaussettes, des bananes, de la literie, des jouets, des name it ! à leur effigie ! Et même s'ils volent maintenant de leurs propres ailes dans leur propre franchise. Alors, Gru. Eh bien, on avait rencontré sa mère, Marlena - qui revient ici. Voici maintenant son frangin. Dru. Son jumeau. Identique à Gru, sauf que Dru a le cheveu... dru et qu'il affiche une prédilection pour le blanc dans sa garde-robe. Oh, et s'il semble charmant, il ne l'est pas vraiment.

Spider-Man - Homecoming de Jon Watts - 7 juillet

Là encore, jamais deux sans trois. Mais pour des raisons qui en laissent plus d'un perplexe. Au grand écran, le destin de Peter Parker/Spider-Man commence à ressembler au jour de la marmotte. Après Sam Raimi et Tobey Maguire, puis Mark Webb et Andrew Garfield, c'est à Jon Watts et Tom Holland de nous présenter leur vision de l'homme-araignée. L'aspect prometteur de cette histoire des origines (oui, encore!): Sony, qui possède les droits cinématographiques de ce membre de l'écurie Marvel et a produit ses précédentes apparitions, a (finalement) accepté de s'associer à Disney/Marvel - dont on connaît le savoir-faire. À suivre. Encore.

Louis-José Houde et Michel Côté dans De père en... (Photo fournie par Les Films Séville) - image 3.0

Agrandir

Louis-José Houde et Michel Côté dans De père en flic 2

Photo fournie par Les Films Séville

War for the Planet of the Apes de Matt Reeves - 14 juillet

Tellement une bonne nouvelle que Matt Reeves (Cloverfield, Let Me In) et Mark Bomback se retrouvent respectivement à la réalisation et au scénario de ce troisième volet du reboot de la série! Ils ont fait des merveilles avec Dawn of the Planet of the Apes après que la franchise eut pris un mauvais départ avec Rise of the Planet of the Apes, de Rupert Wyatt. Caesar (Andy Serkis) et les singes - dont Maurice l'orang-outang, qui a adopté une fillette orpheline - sont maintenant engagés dans une guerre sans merci contre les humains. Cette fois, l'ennemi est incarné par le Colonel, campé par Woody Harrelson.

De père en flic 2 d'Émile Gaudreault - 14 juillet

En 2009, la première comédie policière d'Émile Gaudreault s'est hissée au troisième rang des films québécois ayant attiré le plus grand nombre de spectateurs dans les salles, soit 1 242 370. Bon Cop, Bad Cop 2 ayant démarré sur les chapeaux de roues il y a deux semaines, doit-on s'attendre à ce que De père en flic 2 en fasse autant? On peut le présumer. Le récit mise de nouveau sur les relations tendues entre Jacques (Michel Côté) et son fils Marc (Louis-José Houde). Karine Vanasse, Patrice Robitaille, Julie Le Breton et Hélène Bourgeois Leclerc font aussi partie de l'aventure. - Marc-André Lussier

Cara Delevingne et Dane DeHaan campent les personnages... (Photo fournie par la production) - image 4.0

Agrandir

Cara Delevingne et Dane DeHaan campent les personnages BD Valérian et Loreline, pour le réalisateur Luc Besson.

Photo fournie par la production

Valerian and the City of a Thousand Planets de Luc Besson - 21 juillet

À l'origine, la saga en bande dessinée écrite par Pierre Christin et illustrée par Jean-Claude Mézières. Une oeuvre culte pour bien des amateurs du neuvième art. Pour la transposer au grand écran (puisqu'il le faut, non?): Luc Besson. Qui, 20 ans après The Fifth Element, retourne dans la science-fiction à grand déploiement. En compagnie de Dane DeHaan dans le rôle-titre et de Clara Delevingne dans celui de son inséparable Laureline. En ce XXVIIIe siècle (presque demain, quoi), ils voyagent dans le temps et l'espace, et sont chargés de maintenir l'ordre dans les territoires occupés par l'humanité. Des agents très spéciaux, quoi.

The Emoji Movie de Tony Leondis - 28 juillet

Autres temps, autres moeurs. Autrefois, on imaginait un voyage au centre de la Terre. Aujourd'hui, au coeur... d'un téléphone où, dans l'application Messages, se trouve Textopolis. Une «ville» habitée par toutes les émoticônes que l'on utilise. Ou pas. Hi-5, Jailbreak et même la crotte sont de cette aventure. Ils entourent Gene, un émoji différent, car il possède plusieurs expressions. Son but: se départir de ce «surplus». Reste à savoir si ce long métrage basé sur un truc «pas rapport » sera du calibre de The Lego Movie (suuuper!) ou de The Angry Birds Movie (bof).

The Dark Tower de Nikolaj Arcel - 4 août

Au départ, il y a eu un poème, Le chevalier Roland s'en vint à la Tour noire. Qui a inspiré Stephen King, auquel il aura fallu 40 ans pour compléter son cycle de La Tour sombre. Un total de huit romans, mélange de fantasy, d'horreur et de western. En voici l'adaptation. Elle est risquée, mais pique la curiosité. On y suit, dans un monde en décrépitude, le pistolero Roland Deschain (Idris Elba) qui cherche à se venger de l'Homme en noir (Matthew McConaughey), et tente, pour cela, d'atteindre la mythique Tour sombre. Le film comporterait des éléments des trois premiers livres.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer