Michael Rooker incarne de nouveau un tueur en série

Michael Rooker et David Dastmalchian dans The Belko... (CAPTURE D'ÉCRAN)

Agrandir

Michael Rooker et David Dastmalchian dans The Belko Experiment.

CAPTURE D'ÉCRAN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

Connu dans la série The Walking Dead, Michael Rooker n'en finit pas d'incarner au cinéma des héros de l'horreur, jusqu'à son dernier opus The Belko Experiment, qui sort en salle vendredi et où il devient un tueur.

Des Jours de tonnerre en 1990 et JFK en 1991, en passant par Mississippi Burning (1988) et Les glandeurs (1995), ses films sont toujours des références qui récoltent au final plus d'un milliard de dollars au box-office.

Âgé de 61 ans, l'acteur est désormais interpellé dans la rue, devenu célèbre pour son rôle de dur dans The Walking Dead ou de mercenaire Yondu à la tête bleue dans la production de Marvel Les gardiens de la galaxie.

«C'est l'occasion (pour les gens) de me découvrir, d'apprécier mes nouveaux trucs, et après de dire "wow, c'était donc ce type?"», affirme-t-il dans un entretien avec l'AFP, en notant qu'une nouvelle génération de fans découvre ses 30 années passées sur les écrans.

Michael Rooker promeut à Beverly Hills son 63e film, The Belko Experiment, dans lequel il incarne le gardien de sécurité d'un immeuble qui devient le lieu d'une expérience meurtrière de «tue ou soit tué».

Ce film marque la quatrième collaboration de Michael Rooker avec James Gunn, auteur de Horribilis (2006), Super (2010) et des Gardiens de la galaxie (2014).

Avant d'incarner le frère de Daryl Dixon, Merle, dans The Walking Dead, Rooker était connu surtout pour des rôles de voyous ou de méchants dans La part des ténèbres (1993) ou Bone Collector (1999).

Il a débuté au cinéma dans le controversé Henry, portrait d'un serial killer, en 1991, film d'épouvante basé sur la macabre vie du tueur en série Henry Lee Lucas, condamné pour 10 meurtres mais qui en a avoué plusieurs centaines.

Après ce film à petit budget devenu culte, les portes se sont ouvertes à Hollywood.

Élevé au sein d'une fratrie de huit enfants à Jasper, dans l'Alabama, il a déménagé à Chicago à l'âge de 13 ans après le divorce de ses parents.

Il est devenu célèbre localement quand, maître nageur au bord du lac, il a sauvé de la noyade un groupe de baigneurs piégés par un courant.

Michael Rooker est en outre très attendu pour son retour comme Yondu dans le nouvel épisode des Gardiens de la galaxie, qui doit sortir en mai, et dans Avengers: Infinity War en 2018.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer