Le cinéaste polonais Andrzej Wajda est mort à 90 ans

Le cinéaste polonais Andrzej Wajda, en 2006 au... (Photo JOHANNES EISELE, AFP)

Agrandir

Le cinéaste polonais Andrzej Wajda, en 2006 au Festival de Berlin.

Photo JOHANNES EISELE, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Varsovie

Le réalisateur polonais oscarisé Andrzej Wajda est décédé à l'âge de 90 ans, a confirmé un de ses collègues.

Andrzej Wajda avait récemment été hospitalisé et il s'est éteint dimanche soir, selon le réalisateur Jacek Bromski.

La dernière oeuvre d'Andrzej Wajda, Afterimage, un film biographique sur un artiste d'avant-garde, venait tout juste d'être sélectionnée pour représenter la Pologne dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère à la cérémonie des Oscars.

En mars dernier, la Pologne avait célébré le 90e anniversaire de son célèbre cinéaste en projetant ses films et en organisant des expositions.

Andrzej Wajda, dont l'oeuvre s'est concentrée sur des moments importants de l'histoire de la Pologne, est connu pour ses films La Terre de la grande promesse, L'Homme de marbre et L'Homme de fer - qui a remporté la Palme d'Or de Cannes en 1981.

Il avait reçu un Oscar honorifique pour l'ensemble de sa carrière en 2000. Ses films L'homme de fer et Katyn avaient aussi été sélectionnés aux Oscars.

Le père du réalisateur est un des milliers d'officiers polonais assassinés par les Soviétiques au printemps de 1940.

Les hommages ont plu à la suite de l'annonce de son décès.

«Nous avons perdu quelqu'un de plus grand que la vie, a déclaré l'acteur et directeur théâtral Jan Englert. Il n'était pas qu'un grand artiste, mais il était aussi une véritable autorité.»

L'acteur Daniel Olbrychski, qui a joué dans 13 films de Wajda, dont La Terre promise et Les Demoiselles de Wilko, a dit qu'il n'a jamais rencontré un autre réalisateur qui dirigeait aussi bien ses comédiens.

«Je pouvais ressentir l'amour de notre auditoire par son entremise. Même s'il ne faisait que froncer les sourcils, je savais que je devais me rendre et être encore meilleur», a-t-il ajouté.

Andrzej Wajda est né en 1926 à Suwalki, en Pologne. Lorsque la Deuxième Guerre mondiale éclate en 1939, il n'a que 13 ans. Cela ne l'empêchera pas, deux ans plus tard, de s'impliquer dans la résistance polonaise, celle qu'animait le gouvernement en exil à Londres. L'expérience de la guerre en Pologne marquera profondément ses oeuvres.

Après la guerre, il commence des études en arts, avant de se rediriger vers l'école du cinéma de Lodz, où il a obtenu son diplôme en 1952.

La longue carrière du cinéaste a pris son envol en 1954 avec «Une fille a parlé», qui porte justement sur la résistance polonaise et dans lequel figure le célèbre réalisateur Roman Polanski.

Dans les décennies suivantes, il réalisera également les films Cendres, Les Noces, Danton, Korczak.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer