Affaire Claude Jutra: ils ont dit...

Le maire de Montréal Denis Coderre.... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le maire de Montréal Denis Coderre.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

«Dans une communauté, les actes des uns rejaillissent sur tous. Les abus sexuels tolérés, enterrés par le silence des victimes, sont dévoilés les uns après les autres. Si on veut aller vers une société meilleure, la ligne d'action doit être pure et dure. Les Jutra doivent faire peau neuve et se doter d'un nom sans taches.» - La productrice Nicole Robert, sur Facebook

«Dans la catégorie patate très chaude, va peut-être falloir changer le nom. Perso je regarde mon prix [Claude-Jutra] gagné aux Génies d'un sale oeil. Il est pas loin de la boîte. Moi ça me dérange cette histoire de pédophilie et je ne crois pas à aucun passe-droit. Enfin, hâte de voir la suite s'il y en a une.» - Le réalisateur Yves Christian Fournier, sur Facebook

«On ne défend pas l'indéfendable. Si c'est le cas, on pourra poser des gestes concrets. Ça crée des ondes de choc partout. [...] Le cinéphile en moi est choqué. Ce sont des allégations trop sérieuses pour que ce soit pris à la légère.» - Le maire de Montréal, Denis Coderre, en marge d'un événement à l'hôtel de ville

«Est-ce que cette question-là fait réfléchir? Oui, cette question-là fait réfléchir, mais, pour l'instant, on est vraiment dans les allégations, donc prudence, prudence, prudence.» - La ministre de la Culture, Hélène David, à TVA Nouvelles

«La question est extrêmement délicate et c'est pourquoi nous devons rester à la fois très vigilants et prudents. [...] Nous sommes dans un contexte vraiment particulier, car les sources sont anonymes, aucune accusation n'est portée, et la personne visée par les allégations est décédée.» - Patrick Roy, président du C.A. de Québec Cinéma

«Nous sommes évidemment sensibles à ces affirmations, mais nous tenons à rappeler qu'à ce jour, aucune accusation n'a été portée [...]. La notoriété artistique de Claude Jutra est incontestable, comme son destin tragique d'ailleurs. Ni l'un ni l'autre ne sont aujourd'hui remis en question. À travers la salle Claude-Jutra, c'est la portée de son oeuvre que nous reconnaissons [...].» - La Cinémathèque québécoise, sur sa page Facebook

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer