Exclusif

Michel Boujenah réalisera le film de Michel Barrette

L'idée du film Une par jour, dans lequel... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

L'idée du film Une par jour, dans lequel un homme serait la victime d'un sort qui le force à coucher avec une femme différente chaque jour de sa vie, est venue à Michel Barrette en 2002.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alors qu'il remonte sur scène ce soir pour la première montréalaise de son 11e spectacle, Drôle de vie, Michel Barrette a appris à La Presse que son projet de film, Une par jour, qu'il mijote avec l'humoriste français Michel Boujenah depuis 13 ans va se concrétiser...

Michel Barrette et Michel Boujenah se sont connus lors du gala Juste pour rire qu'ils ont animé ensemble en juillet 1999. «Entre nous, ç'a été le coup de foudre dès qu'on s'est vus à l'aéroport!», dit Michel Barrette.

Depuis, ils se fréquentent régulièrement et ont bien du plaisir ensemble. «Un jour, Michel a voulu qu'on s'achète deux chandails identiques pour avoir l'air de deux vieux pédés et on s'est promenés avec toute la journée dans le Vieux-Québec!», raconte Michel Barrette, tout en mimant la scène avec la drôlerie qu'on lui connaît.

Un projet né en 2002

Quand Michel Boujenah est venu au Québec en 2002 pour tourner son premier long métrage, Père et fils, avec Philippe Noiret, Charles Berling et Marie Tifo, l'humoriste français aurait voulu que Michel Barrette ait le rôle du vendeur de farces et attrapes joué par Pierre Lebeau. Pour des raisons de production, ça n'a pas été possible. Michel Barrette a tout de même fait une apparition dans le film comme vendeur d'automobiles.

Après le tournage, Michel Boujenah a passé quelques jours avec Michel Barrette. C'est alors qu'ils ont concocté le projet de tourner le film Une par jour, une idée du géniteur de Roland Hi! Ha! Tremblay.

«C'est l'histoire d'un gars à qui on jette un sort: il est obligé de coucher avec une femme différente chaque jour de sa vie! Sa vie devient un enfer! Michel a adoré l'idée...»

Michel Barrette s'est alors associé à François Avard pour écrire le scénario. Pendant plusieurs années, le texte est resté sur une tablette. «Puis je suis parti écrire les dialogues en Floride et j'ai été fier du résultat, car je n'avais jamais fait ça, mettre des mots dans la bouche de personnages», dit Michel Barrette.

Il y a deux ans, les deux amis ont reparlé d'Une par jour. Michel Barrette est allé en France présenter le projet à des producteurs français. Et ça a marché. Le film sera réalisé par Michel Boujenah. Michel Barrette y fera peut-être une apparition.

Coproduction France-Québec

«Ce sera une coproduction franco-québécoise, dit Michel Barrette. Le film sera tourné au Québec avec des acteurs québécois et français. Michel Boujenah a travaillé les dialogues. Il y a encore des choses à revoir, car, dans les notes qu'il m'a envoyées, il y a des affaires qui ne marchent pas! Comme ce gars de Chicoutimi qui parle comme s'il venait de Marseille! Mais bon, je suis content, car le film va enfin exister.»

Actuellement, Michel Boujenah travaille sur la postproduction de son dernier film, Coeur en braille. Dès que cette page sera tournée, les deux associés vont s'occuper d'Une par jour. La coproduction se fera, côté français, avec la société Serenity Films (fondée en 2006 par l'artiste Arthur), précise Michel Barrette. Côté québécois, c'est la boîte QuébéComm qui participerait au projet.

«Nous avons avancé sur le dossier et nous travaillons en collaboration avec Michel Boujenah sur le film, a indiqué Sylvain Parent-Bédard, président fondateur de QuébéComm à La Presse. Des développements sont à prévoir sous peu. Le tout va dans le plan de développement de notre division humour ComediHa! Depuis l'arrivée de François Macerola, nous avons des visées au niveau cinéma.»

L'aventure d'Une par jour a donné le goût de l'écriture de scénarios à Michel Barrette. «C'est passionnant», dit-il, avant de nous présenter des exemples de synopsis qu'il a élaborés et qui sont autant d'idées de films...

En attendant, Michel Barrette poursuit sa carrière d'humoriste. Il sera sur scène ce soir pour son 11e spectacle, dans une mise en scène de Pierre-François Legendre.

«J'ai eu un passage à vide à un moment donné. Je me demandais si j'avais encore des choses à dire. Finalement, je me suis rendu compte que j'aurai 60 ans l'an prochain, alors j'ai décidé de les avoir tout de suite!»

L'humoriste a décidé de broder sur le fait qu'il donne des shows depuis 33 ans et qu'il ne se lasse pas du bonheur de monter sur scène.

Écrit avec Louis-Philippe Rivard et Dominic Sillon, Drôle de vie laisse une grande place à l'improvisation. «Pour moi, l'écriture commence après la première. Si tu reviens dans six mois, le show ne sera plus le même pantoute. Car une fois que le stress est tombé, il faut être conscient du plaisir de faire quelque chose qu'on aime. Avoir du fun, quoi!»

Mais ce n'est pas cette fois-ci qu'il refera son personnage de Roland Hi! Ha! Tremblay... Michel Barrette est conscient que bien des fans en rêvent. Du coup, l'idée lui trotte dans la tête. Mais à «60 ans», faut pas trop en demander! Les idées, une par jour, pas plus!

______________________________________________________________________________

Au Gesù ce soir, 20 h, et en tournée québécoise.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer