Ruée sur les préventes de billets pour Star Wars

Les préventes pour le très attendu prochain Star Wars font voler en... (PHOTO LUCASFILM/DISNEY)

Agrandir

PHOTO LUCASFILM/DISNEY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

Les préventes pour le très attendu prochain Star Wars font voler en éclat tous les records des sites de billetterie américains.

«Nous vivons un moment extraordinaire dans le secteur (du cinéma), avec une demande de billets sans précédent pour Star Wars» et des achats «huit fois plus importants que lors du précédent record», établi par Hunger Games en 2012, a affirmé le site dans un communiqué.

> Voir la dernière bande-annonce

Lundi, journée de mise en vente des billets pour les séances de The Force Awakens dans le monde entier, le trafic sur Fandango a bondi à «un niveau sept fois plus élevé que d'ordinaire», ajoute ce communiqué.

Le site ajoute que les salles de cinéma ne cessent d'ajouter de nouvelles séances à leur programmation pour répondre à la demande.

«L'enthousiasme pour le film le plus attendu de l'année est surréaliste et nous espérons que cela va durer jusqu'au 18 décembre», date de la sortie américaine.

Le site de billetterie concurrente Movietickets.com se félicitait également du «meilleur premier jour de ventes jamais connu» et d'un trafic lundi soir «trois fois plus important» que le précédent record.

Les billets pour The Force Awakens  représentent «95% de tous les billets vendus sur le site ces dernières 24 heures», ajoute Movietickets.com.

Lundi, de nombreux sites dans le monde, notamment Fandango et Starwars.fr, s'étaient retrouvés en panne face au raz-de-marée de demandes pour le premier Star Wars en dix ans.

La bataille pour être les premiers à voir les nouvelles aventures de Han Solo et Leia, qui démarrent 30 ans après la fin de l'intrigue du Return of the Jedi, faisaient aussi fureur sur les sites d'enchères comme ebay où une paire de tickets VIP était proposée à 10 000 dollars.

Les chiffres officiels de préventes ne seront pas diffusés par Disney, qui a acheté la saga adorée par des millions de fans pour 4 milliards de dollars il y a trois ans, avant encore quelques jours, selon un porte-parole.

Lundi, pour continuer à alimenter la fièvre autour de l'Épisode VII, Disney a aussi dévoilé la bande-annonce officielle du film, qui a mis le feu aux réseaux sociaux.

Vers 22h mardi, les deux minutes et demi d'images inédites avaient déjà été visionnées plus de 20 millions de fois.

Quitter le côté obscur de la Force

On y découvre aussi un peu plus la nouvelle génération de héros de la saga.

Le réveil de la Force démarre 30 ans après la fin du Retour du Jedi. La vagabonde solitaire Rey (Daisy Ridley) vit sur une planète désertique, le pilote le plus rapide de la galaxie Poe Dameron (Oscar Isaac) est envoyé en mission «par une certaine princesse», à savoir la mythique Leia (Carrie Fisher), désormais grisonnante, tout comme l'inénarrable franc-tireur Han Solo (Harrison Ford).

Le personnage pivot du nouvel opus promet d'être John Boyega: dans la bande-annonce officielle, on le voit retirer un casque de soldat de l'Empire avant de rejoindre Rey et Han Solo pour combattre «le côté obscur de la Force».

Le méchant Kylo Ren, interprété par Adam Driver, mène son armée du Premier Ordre, issue de l'Empire, dans une offensive sanglante face à la planète Jakku et aux rebelles qu'ils affrontent lors de spectaculaires batailles spatiales.

«Rien ne se dressera sur notre chemin. Je finirai ce que tu as commencé», promet d'un ton lugubre Kylo Ren, armé d'un sabre laser cruciforme et vêtu de noir, en s'adressant au masque écrasé que l'on devine appartenir à Dark Vador.

Le mystère plane encore sur les liens de sang éventuels Kylo Ren et le méchant le plus adoré de toute la galaxie. Mi-août, le réalisateur d'Épisode VII J.J. Abrams avait déclaré dans Entertainment Weekly que que Kylo Ren n'était pas le «vrai» nom du personnage... et que la révélation de ses origines familiales, peut-être du côté de Darth Vador, pourrait générer l'une des surprises du film.

C'est Leia qui a le dernier mot de la bande-annonce. Sa voix intime à un interlocuteur mystérieux: «la Force t'appelle. Laisse-là venir en toi».

Les fans, eux, sont déjà sur le pied de guerre.

Où est Luke Skywalker?

Bon nombre d'admirateurs se sont aussi demandé où pouvait bien se trouver Luke Skywalker.

Twitter a indiqué qu'il y avait eu plus de 17 000 gazouillis à la minute lors de la diffusion de la bande-annonce, lundi soir, et plus de 1,1 million depuis ce moment.

Facebook a affirmé que 1,3 million de personnes avaient échangé 2,1 millions de messages reliés à «Star Wars» dans l'heure ayant suivi la diffusion de la bande-annonce. Même le fondateur du site de réseautage, Mark Zuckerberg, a commenté sur la page officielle des admirateurs, écrivant qu'il adorait «Star Wars» et que les premières images du prochain film étaient «formidables».

Il ne fallait toutefois pas être un Jedi pour remarquer l'absence de Luke Skywalker.

Le Luke Skywalker de Mark Hamill est cependant absent - ou presque.

Les admirateurs ont entendu la voix de Luke et ont vu ce qui pourrait être sa main gantée sur R2-D2, mais son absence manifeste de la plus récente bande-annonce et de l'affiche officielle ont amené plusieurs usagers de Twitter à demander  whereisluke (où est Luke?) et à s'interroger sur ce que cela signifiait pour le personnage.

Le réalisateur J.J. Abrams est plutôt reconnu pour maintenir le secret sur ses films, et Star Wars: The Force Awakens ne fait pas exception.

-Avec Associated Press

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer