Le réalisateur du film Ant-Man serait prêt à faire une suite

Peyton Reed... (Photo Rebecca Cabage, AP/Invision)

Agrandir

Peyton Reed

Photo Rebecca Cabage, AP/Invision

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Victoria Ahearn
La Presse Canadienne
Toronto

Le réalisateur d'Ant-Man, Peyton Reed, souhaite lancer une nouvelle franchise pour ce nouveau film sorti des studios Marvel.

Dans une entrevue téléphonique accordée à La Presse Canadienne, il a confié qu'il serait tout à fait prêt à faire une suite pour l'homme fourmi, s'il avait cette chance.

Et si cette chance se présentait, l'actrice canadienne Evangeline Lilly, qu'on a notamment connue dans la série «Perdus», serait un élément central, a-t-il ajouté.

Elle est probablement «le plus gros élément du film» et le réalisateur serait très emballé à l'idée de travailler avec elle dans un autre film.

Le film met en vedette l'acteur Paul Rudd, qui joue Scott Lang, un pirate informatique professionnel recruté par le Dr Hank Pym (incarné par Michael Douglas) pour combattre son ennemi en utilisant une combinaison qui lui confère le superpouvoir de rapetisser jusqu'à la taille d'une fourmi. Le personnage d'Evangeline Lilly, Hope Van Dyne, est la fille du docteur, qui connaît la technologie de la combinaison de fond en comble.

Paul Rudd est l'un des coscénaristes du film.

Peyton Reed, qui a aussi réalisé les comédies Monsieur oui, La rupture et Le tout pour le tout, était heureux de recevoir un scénario aussi drôle.

Après tout, a-t-il dit, c'est l'histoire d'un superhéros dont «les pouvoirs sont un peu absurdes», ce qui demande «un traitement plus comique».

C'est, selon le réalisateur, ce qui distingue Ant-Man de beaucoup de films de superhéros.

Le fait qu'il était déjà un très grand fan d'Ant-Man a aussi aidé, a-t-il confié, soulignant qu'il avait grandi en lisant les bandes dessinées Marvel. Il adorait aussi le film original des Avengers, dont l'homme-fourmi est un des membres fondateurs.

Par ailleurs, la direction qu'a prise le personnage principal a donné le ton au rôle du personnage dans le prochain Capitain America. Pendant le montage, M. Reed a montré des scènes d'Ant-Man aux réalisateurs Anthony et Joe Russo, pour le bien de la constance du personnage.

«Je me suis surpris à être très protecteur, du genre: "Non, je ne pense pas que ce serait sa réaction. Je pense qu'il agirait  plus comme ça, d'après notre film".»

Quant à Evangeline Lilly, elle a été «inestimable» pour former l'arc narratif de son personnage.

«Ant-Man est tout autant son histoire à elle», a dit le réalisateur.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer