Chris Pratt, l'acteur transformiste

Au moment où Jurassic World s'apprête à prendre l'affiche, Chris Pratt... (Photo fournie par Universal Pictures)

Agrandir

Photo fournie par Universal Pictures

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Au moment où Jurassic World s'apprête à prendre l'affiche, Chris Pratt est déjà l'une des stars les plus sollicitées à Hollywood. La tête d'affiche de Guardians of the Galaxy, l'un des films les plus populaires sur la planète l'an dernier, a su se transformer au fil des ans. À tel point qu'on lui offre aujourd'hui des rôles de leader dans des films d'action plutôt que des personnages de soutien.

Chris Pratt lors d'un événement à Berlin entourant... (PHOTO MICHAEL SOHN. ASSOCIATED PRESS) - image 1.0

Agrandir

Chris Pratt lors d'un événement à Berlin entourant la sortie prochaine de Jurassic World.

PHOTO MICHAEL SOHN. ASSOCIATED PRESS

Chris Pratt dans Everwood... (PHOTO FOURNIE PAR WARNER) - image 1.1

Agrandir

Chris Pratt dans Everwood

PHOTO FOURNIE PAR WARNER

Chris Pratt dans Parks and Recreation... (photo fournie par nbc) - image 1.2

Agrandir

Chris Pratt dans Parks and Recreation

photo fournie par nbc

«Cela ne m'étonne pas du tout! confiait cette semaine à La Presse le cinéaste Ken Scott. Sur le plateau de Delivery Man, Chris était dévoué, généreux. Ce gars-là est doté d'un charisme fou. Ce qui lui arrive aujourd'hui ne me surprend pas du tout, car il travaille très fort et prend un réel plaisir à se transformer pour un rôle. Je suis très heureux de tout ce qui lui arrive présentement.»

Chris Pratt reprendra bien sûr le rôle de Peter Quill, alias Star-Lord, dans le prochain opus de Guardians of the Galaxy, dont la sortie est prévue le 5 mai 2017. En attendant, il tourne présentement The Magnificent Seven, un film d'action d'Antoine Fuqua (The Equalizer), et il gagnera ensuite le plateau de Passengers, un film de science-fiction réalisé par Morten Tyldum (The Imitation Game), dans lequel il aura Jennifer Lawrence pour partenaire.

Des rumeurs veulent aussi qu'on lui confie le rôle d'Indiana Jones, mais selon plusieurs publications spécialisées, l'acteur ne voudrait rien confirmer à cet égard.

Pour l'instant, jetons un coup d'oeil sur la carrière de la plus atypique des stars hollywoodiennes.

Jurassic World (Monde jurassique) prend l'affiche le 12 juin.

-------------------

EVERWOOD - Série télé (2002-2006)

À l'âge de 19 ans, Chris Pratt était serveur au Bubba Gump Shrimp Company à Maui quand il fut remarqué par Rae Dawn Chong. L'actrice, qui s'apprêtait alors à réaliser un court métrage, lui a offert un rôle dans sa parodie de film d'horreur. Cursed Part 3 n'a peut-être pas connu une glorieuse carrière, mais le film a néanmoins permis à Chris Pratt de faire ses débuts en tant que comédien. Deux ans plus tard, il décrochait un rôle régulier dans Everwood. La série télévisée a été diffusée pendant quatre ans.

PARKS AND RECREATION - Série télé (2009-2015)

Chris Pratt doit une bonne partie de sa notoriété à cette comédie télévisée dans laquelle il donne en outre la réplique à Amy Poehler et Rashida Jones. Le personnage - un peu potelé - d'Andy Dwyer devait être seulement épisodique au départ, mais l'acteur en a fait un personnage si irrésistible et attachant que les producteurs ont vite décidé de l'intégrer de façon régulière.

MONEYBALL - Bennett Miller (2011)

Reconnu pour jouer avec son poids, Chris Pratt se met en forme et perd une quinzaine de kilos afin de se glisser dans l'uniforme de Scott Hatteberg, joueur de premier but dans l'équipe de baseball des A's d'Oakland. Sa présence dans Moneyball constitue assurément un tournant dans sa carrière. Qui prend alors une tournure résolument cinématographique. D'autant qu'en compagnie de partenaires comme Brad Pitt, Jonah Hill et Philip Seymour Hoffman, Chris Pratt a ici l'occasion d'explorer une facette plus dramatique de son talent d'acteur.

ZERO DARK THIRTY - Kathryn Bigelow (2012)

Même si, dans ce film consacré à la traque d'Oussama ben Laden par l'armée américaine il ne tient qu'un second rôle, Chris Pratt n'a rien pris à la légère. Il s'est astreint à un entraînement de spartiate pour pouvoir camper de façon crédible un membre des unités de forces spéciales. Au magazine People, l'acteur a déclaré avoir fait l'erreur de s'entraîner comme un fou sans supervision ni coach. La routine quotidienne constituée de 500 pompes, de séances de gym et de courses de 10 km, sans nourriture adéquate, lui a laissé le corps meurtri pendant un moment.

DELIVERY MAN - Ken Scott (2013)

Dans ce remake du film québécois Starbuck, dont la réalisation est toujours assurée par Ken Scott, Chris Pratt reprend le rôle créé par Antoine Bertrand. Est-ce parce qu'il avait vu l'original? Toujours est-il que l'acteur a pris l'initiative de... prendre du poids. Et pas qu'un peu. Trente kilogrammes! «Ça n'était pas du tout une exigence de ma part, explique pourtant Ken Scott. Chris aime se transformer physiquement et il estimait que c'était bon pour le rôle. Je me suis demandé pourquoi il s'était mis à maigrir lors des deux derniers jours de tournage, mais il préparait alors déjà le tournage de Guardians of the Galaxy, qu'il enchaînait pratiquement tout de suite après!»

GUARDIANS OF THE GALAXY - James Gunn (2014)

Voilà le film qui a changé le statut de Chris Pratt à Hollywood. Désormais, l'acteur fait partie des vedettes de premier plan, qu'on sollicite aussi pour des films d'action. Pour se donner le corps de colosse de Peter Quill, alias Star-Lord, Pratt s'est remis à l'entraînement, cette fois sous la supervision d'un coach et d'un nutritionniste. «Je ne me voyais pas là-dedans, James ne me voyait pas là-dedans, personne ne me voyait là-dedans, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. Mais c'est parce que je n'aurais pas été le bon choix pour ces autres longs métrages de superhéros. Sauf que ce film, je pense - je le pense vraiment - , est différent. C'est quelque chose qu'on n'a pas vu auparavant.» Chris Pratt amorcera sans doute le tournage du deuxième volet avec... plus d'assurance!

Quatre leçons de la trilogie Jurassic Park

Le parc est enfin ouvert! Vingt-deux ans et trois catastrophes plus tard, il est maintenant possible et sécuritaire d'observer de véritables dinosaures sur Isla Nublar. Non satisfaits du nombre de visiteurs, les propriétaires de Jurassic World viennent de créer une nouvelle attraction, qui, sans surprise, se retournera contre eux. N'ont-ils pas vu les trois films précédents? Révisez quatre leçons de la trilogie Jurassic Park.

Ne pas jouer à Dieu

Le fondateur de Jurassic Park, John Hammond (Richard Attenborough), a dépensé sans compter afin de faire renaître des créatures disparues depuis plus de 65 millions d'années. Il a gagné son pari, certes, mais a rapidement perdu le contrôle de ses rejetons. Même si les scientifiques d'InGen ont modifié l'ADN des dinosaures afin de ne faire naître que des femelles, les spécimens ont tout de même réussi à se reproduire. Comme le Dr Ian Malcolm (Jeff Goldblum) l'a indiqué dès son arrivée au parc, «la vie trouve son chemin». Malgré ce désastre, les scientifiques remettent ça dans le nouveau volet, en créant un «hybridosaure» encore plus terrifiant. 

Les dinosaures appliquent les lois du karma

Tel que démontré dans les trois premiers longs métrages, visiter les îles de Jurassic Park diminue grandement l'espérance de vie. Afin d'augmenter ses chances de retourner à la maison, il est préférable d'être une bonne personne, car de toute évidence, les dinosaures peuvent le sentir. Tous ceux qui ont mis les pieds au parc pour les mauvaises raisons ne sont plus de ce monde: l'informaticien qui a volé les embryons (Wayne Knight), l'avocat sceptique, mais avare (Martin Ferrero), l'homme d'affaires qui a amené le tyrannosaure à San Diego (Arliss Howard), et bien d'autres. À l'inverse, les scientifiques, les parents désespérés et les enfants ont toujours la vie sauve même s'ils ne cessent de s'exposer au danger.

Les vélociraptors vous étonneront

Le tyrannosaure est le plus terrifiant des dinosaures, mais à Jurassic Park, ce sont les vélociraptors qui sont les plus menaçants. Ils sont de rapides et agiles carnivores dotés d'une intelligence qui semble sans borne. Dans le premier chapitre, l'un d'eux ouvre une porte avec ses griffes et sa tête. Dans The Lost World, la meute chasse les humains et anticipe leurs déplacements. Dans le troisième volet, les dinosaures tendent un piège avec un appât et, plus tard, négocient avec le Dr Alan Grant (Sam Neil) le retour de deux de leurs oeufs. La bande-annonce de Jurassic World révèle qu'ils se battent possiblement aux côtés d'Owen Grady (Chris Pratt). Sont-ils brillants au point de faire croire aux hommes qu'ils sont leurs alliés?

Si vous survivez, vous pouvez y retourner sans crainte... ou presque

Pour la plupart, un seul séjour chez les dinos est suffisant, et on peut les comprendre. Toutefois, les Drs Grant et Malcolm sont, bien malgré eux, retournés dans le nid du t-rex. Contre toute entente, ils ont survécu pour la deuxième fois. En fait, il semble que les personnages qui apparaissent dans plus d'un film - John Hammond, la Dre Ellie Sattler, Alex et Tim Murphy - ont un destin favorable. Dans Jurassic World, seul Henry Wu (BD Wong), le généticien en chef vu dans le film original de 1993, est de retour. La séquence heureuse des détenteurs d'un laissez-passer Jurassic Park se poursuivrait-elle? On le saura le 12 juin.

- Pascal LeBlanc

Monde Jurassique

Cote La Presse

Afin de renouer avec le succès, les dirigeants d'un parc thématique abritant des dinosaures créent une nouvelle espèce plus terrifiante. Lorsque la...
Fiche du film
Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer