Les séries éliminatoires font mal au cinéma

Vincent Guzzo... (Photo: André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

Vincent Guzzo

Photo: André Pichette, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Certains acteurs de la scène culturelle vivent une période de vaches maigres pendant les séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey.

Les membres de l'Association des propriétaires de cinémas du Québec (APCQ) font indéniablement partie de ceux qui rongent leur frein durant cette période. 

Leur traversée du désert risque fort de se prolonger tant et aussi longtemps que la Coupe Stanley n'aura pas été remportée, surtout si le Canadien de Montréal parvient à éviter l'élimination. 

Le président de l'APCQ, Vincent Guzzo, a déjà remarqué que les clients se font particulièrement rares lorsque les Glorieux se retrouvent sur la patinoire. Il a observé qu'il y a alors «de grosses baisses de fréquentation».

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer