Anne-Marie Gélinas: et bientôt, Jessie's demons?

La jeune actrice Kaniehtiio Horn... (Photo: archives AFP)

Agrandir

La jeune actrice Kaniehtiio Horn

Photo: archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Bruxelles) Anne-Marie Gélinas n'est pas tombée dans le film de genre étant petite. Mais après y avoir goûté une première fois, elle en redemande.

Résultat, la productrice est non seulement au Festival international du film fantastique (BIFFF) et au marché Frontières de Bruxelles pour accompagner Turbo Kid, mais aussi pour pousser un nouveau projet de long métrage: Jessie's demons d'Eugene Garcia.

Qualifié de «thriller surnaturel», le film raconte l'histoire d'une étudiante universitaire en anthropologie aux prises avec deux types de démons: les drogues dures et le vaudou. Un dimanche matin, Jessie se réveille seule dans l'appartement de son professeur d'anthropologie. Incapable de se souvenir pourquoi elle est là, elle passe outre et, s'installant dans le bureau de l'enseignant, elle avale des stimulants pour se dépêcher de faire un crucial travail de session portant sur le vaudou.

«Mais il se passe de plus en plus de choses bizarres dans l'appartement, explique M. Garcia. Plus Jessie s'approche de la réalité et plus les attaques de vaudou sont violentes. En réalité, le cadavre de son professeur, avec qui elle a eu une relation, est dans un garde-robe. Et si Jessie se drogue si fort, c'est pour oublier ce qui est survenu.»

«Avec ce film, on voulait jouer avec la ligne très fine entre la réalité et le monde fantastique, la drogue, le vaudou.»

«Nous voulions mélanger tous ces éléments et les faire vivre au public du point de vue de Jessie. On fait les découvertes avec elle, on se fait bardasser d'un bord à l'autre en même temps qu'elle, etc. Et dans un huis clos, on se sent pris ; on a cette sensation de claustrophobie», poursuit-elle.

Kaniehtiio Horn

Pour incarner le rôle principal de Jessie, M. Garcia et Mme Gélinas font appel à Kaniehtiio (Tiio) Horn. Cette jeune actrice mohawk issue de la communauté de Kahnawake interprète actuellement le rôle de Destiny Rumancek dans la série Hemlock Grove diffusée sur Netflix.

Elle a également défendu des rôles dans les films The Trotsky, Good Neighbours, Immortals et autres, ainsi que dans la version anglaise de 19-2.

«Dans le passé, j'ai surtout écrit des drames humains, mais j'avais cette ambition de faire un film fantastique sans tomber dans le très gore ou le très violent», dit Eugene Garcia, qui a entre autres signé les films Incontrollable et Burnt Eden, prix du meilleur film canadien au Festival du nouveau cinéma en 1997.

Pour ce réalisateur, Jessie's demons est inspiré de films tels Silent House, Insidious et Repulsion.

Si tout se passe comme les artisans le souhaitent, le tournage du film commencera en août 2015. L'avenir dira si leur passage au marché Frontières leur permettra de boucler leur montage financier.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • <em>Turbo Kid</em> à la conquête de l'Europe

    Nouvelles

    Turbo Kid à la conquête de l'Europe

    La Presse a été invitée à la projection du film québécois Turbo Kid au Festival international du film fantastique de Bruxelles... »

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer