Un film sur Charlie Hebdo sortira aux États-Unis

Le documentaire C'est dur d'être aimé par des cons (2008), sur le... (ILLUSTRATION FOURNIE PAR LA PRODUCTION)

Agrandir

ILLUSTRATION FOURNIE PAR LA PRODUCTION

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
BERLIN

Le documentaire C'est dur d'être aimé par des cons (2008), sur le procès de Charlie Hebdo pour avoir reproduit les caricatures de Mahomet, a été vendu à un distributeur américain pour une sortie aux États-Unis, a indiqué mardi à l'AFP son distributeur français.

«Nous avons vendu le film au distributeur américain Kino Lorber», a indiqué en marge de la 65e Berlinale  Lagesse, président de la société Pyramide qui détient les droits du film, confirmant des informations du magazine spécialisé Variety.

Ce film de Daniel Leconte, sorti discrètement en 2008 en France, suit en temps réel le procès que des organisations musulmanes avaient intenté à Charlie Hebdo pour avoir reproduit en 2006 les douze caricatures danoises de Mahomet. Il n'avait à l'époque réalisé que 50 000 entrées en France.

«Il y a tout un réseau alternatif très actif aux États-Unis, avec les universités, et je pense qu'ils feront tourner le film comme ça», a estimé Eric Lagesse, précisant avoir reçu au départ «des demandes de salles directement pour montrer le film» à Los Angeles et à New York.

«On est en discussion avec des Suisses, des Italiens, des Allemands», a-t-il ajouté, indiquant  que le film avait aussi été vendu à des distributeurs de télévision au Danemark ou en Allemagne.

En France, «C'est dur d'être aimé par des cons» a été reprogrammé dans une centaine de villes après l'attentat du 7 janvier contre l'hebdomadaire satirique français par deux jihadistes, qui avait fait 12 morts. Il vient aussi de ressortir en DVD. La totalité des recettes salles et DVD en France es reversée à Charlie Hebdo.

Unifrance, l'organisme de promotion du cinéma français, l'a aussi mis en ligne dans le cadre de son festival de cinéma sur internet, «My French Film Festival», qui a débuté le 16 janvier. Le film a déjà été vu 10 000 fois, a indiqué Unifrance à l'AFP.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer