Patrick Roy prend la tête de eOne Canada

Patrick Roy a participé à la distribution de... (PHOTO ROBERT SKINNER, archives LA PRESSE)

Agrandir

Patrick Roy a participé à la distribution de quelque 200 films québécois.

PHOTO ROBERT SKINNER, archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'homme de cinéma et distributeur Patrick Roy prend les commandes de l'entreprise eOne Films Canada, a annoncé la direction du groupe par voix de communiqué hier.

Président de Films Séville, la branche québécoise de eOne, depuis 2013, M. Roy arrive en remplacement de Bryan Gliserman. Du coup, les postes de président de Films Séville et eOne sont fusionnés sous une direction unique.

«Il [Patrick Roy] assumera son nouveau rôle de direction des équipes de Toronto et de Montréal tout en continuant à résider au Québec», a fait savoir la direction de l'entreprise.

Joint hier par téléphone dans la Ville-Reine, M. Roy, 49 ans, s'est dit heureux du «beau défi à relever» qui l'attend maintenant. «Mon mandat est très large. Il touche à plusieurs aspects, dit-il. Je ne connais pas tous les gens de l'industrie au Canada anglais et je dois tisser des liens. Je suis à l'écoute de nouveaux partenaires que je dois apprendre à mieux connaître dans certains secteurs comme, par exemple, celui de la distribution du DVD.»

Dans le communiqué de presse diffusé hier, on lit la phrase suivante: «Fort de ses succès au Québec, il verra entre autres à développer de nouvelles opportunités d'affaires pour le Canada anglais.» Est-ce à dire que l'on souhaite qu'il transpose sa science dans le ROC?

«Je regarde notre modèle québécois et je suis fier, répond avec diplomatie le nouveau patron de eOne. Avec les moyens que nous avons, on fait des choses exceptionnelles au Québec.»

Patrick Roy estime qu'il y a de la place pour un meilleur échange entre les films québécois et ceux du reste du pays. Faire en sorte que les cinéastes québécois soient mieux connus au Canada anglais, et vice versa, est un mandat qu'il souhaite réaliser.

D'ailleurs, il souligne son intérêt pour les créateurs québécois et veut continuer à travailler étroitement avec eux. De là son insistance à demeurer au Québec. Il reconnaît qu'il aura sans doute à se déplacer davantage mais assure que cela est possible en raison de la «solide équipe» qui l'entoure à Montréal.

M. Roy travaille dans l'industrie du cinéma depuis 25 ans. Au fil de sa carrière, Patrick Roy a participé à la distribution de quelque 200 films québécois.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer