Birdman en tête de la course aux Golden Globes avec 7 nominations

Birdman, qui raconte l'histoire d'un ex-acteur de films... (Media Films)

Agrandir

Birdman, qui raconte l'histoire d'un ex-acteur de films de super-héros sur le retour, avait déjà accumulé la veille le plus grand nombre de nominations aux SAG Awards, les prix décernés par le syndicat des acteurs de Hollywood.

Media Films

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Véronique Dupont
Agence France-Presse
LOS ANGELES

Birdman, comédie dramatique du Mexicain Alejandro Inarritu sur un acteur de films de superhéros sur le retour, part en tête de la course aux prix hollywoodiens cette année, avec le plus grand nombre de nominations aux Golden Globes comme aux SAG Awards.

Birdman a été cité dans sept catégories de Golden Globes, annoncées jeudi par l'Association de la presse étrangère de Hollywood, notamment dans celles du «meilleur film comique», «meilleur acteur dans une comédie» pour son acteur principal Michael Keaton, meilleure actrice et acteur dans un second rôle (Emma Stone, Edward Norton).

«Bien que par moments on ait eu l'impression d'être dans le vide sans filet au cours de cette folle expérimentation cinématographique, j'en ai tiré énormément de joie. Je suis si fier de mes acteurs et de toute l'équipe. C'est une belle journée», a réagi dans une déclaration Inarritu, qui a réalisé, produit et écrit Birdman après avoir déjà signé Amours chiennes et Babel.

Boyhood, de Richard Linklater, unique en son genre puisqu'il suit les mêmes acteurs douze années durant, et The Imitation Game de Morten Tyldum, sont pour leur part cités cinq fois chacun.

Mercredi, Birdman avait déjà brassé le plus grand nombre de nominations aux SAG Awards, décernés par le syndicat des acteurs de Hollywood, qui donnent une prévision souvent juste des Oscars décernés aux acteurs.

Mommy et Deux jours, une nuit, acclamés par la critique, le public et ayant triomphé au festival de Cannes, font partie des absents des finalistes dans la catégorie «meilleur film étranger», au profit notamment du franco-israélien Le procès de Viviane Amsalem.

Les critiques notaient aussi qu'Angelina Jolie et son film Invicible, qui sortira à la fin du mois aux Etats-Unis, avait été boudés par l'HFPA.

Dans la catégorie meilleure comédie concourent également The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson, Into The Woods, Pride (coproduit par Pathé) et St. Vincent, avec Bill Murray et Naomi Watts.

Pour le Golden Globe du meilleur film dramatique s'affrontent Boyhood, fresque douce-amère sur un garçon qui devient un homme dans une famille déchirée, ainsi que Foxcatcher, The Imitation Game, Selma et The Theory of Everything.

Steve Carell, un comique qui prend un virage à 180 degrés en interprétant le milliardaire meurtrier John DuPont, est nommé dans la catégorie meilleur acteur dramatique, aux côtés de Benedict Cumberbatch, qui interprète brillamment Alan Turing, mathématicien britannique qui a transcrit le code secret nazi pendant la Seconde Guerre mondiale, dans The Imitation Game.

- Julianne Moore citée deux fois -

Jake Gyllenhaal, journaliste prêt à tout dans Night Call, David Oyelowo, vibrant Martin Luther King dans «Selma», et Eddie Redmayne, dans le rôle de Stephen Hawking (The Theory of Everything), sont aussi dans la course.

Chez les femmes, la magnifique Julianne Moore domine, citée deux fois pour les prix de la meilleure actrice dans une comédie (Maps To The Stars) et dans un drame, pour son interprétation toute en finesse d'une malade d'Alzheimer dans Still Alice.

Jennifer Aniston (Cake) est également finaliste dans la catégorie meilleure actrice dramatique, avec Felicity Jones, femme d'Hawking dans The Theory of Everything, Rosamund Pike, épouse disparue aux multiples visages dans Gone Girl et enfin Reese Witherspoon, qui entreprend une randonnée de milliers de kilomètres dans Wild.

Pour le prix du meilleur réalisateur, Alejandro Inarritu est en lice aux côtés de Wes Anderson pour son Grand Budapest Hotel déluré et poétique, David Fincher, pour le thriller Gone Girl, Ana DuVernay pour sa puissante fresque sur la lutte pour les droits civiques Selma, et encore Richard Linklater (Boyhood).

L'an dernier 12 Years A Slave et American Hustle avaient été cités dans le plus grand nombre de catégories, ce dernier récoltant au final le plus de Golden Globes.

En télévision, la minisérie Fargo est citée 5 fois suivie par True Detective, qui obtient 4 nominations.

Girls, Jane The Virgin, Orange Is The New Black, Silicon Valley et Transparent rivalisent pour le prix de la meilleure série comique.

Mi-enquête mi-romance, The Affair est sélectionné pour celui de la meilleure série dramatique, aux côtés des vétérans Downton Abbey, Game Of Thrones, The Good Wife ou House of Cards.

La 72ème cérémonie des Golden Globes aura lieu le 11 janvier, présentée une nouvelle fois par Tina Fey et Amy Poehler.

Les prestigieux Oscars, apogée de la «saison des prix» hollywoodiens, seront, eux, décernés le 22 février.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer