L'oeuvre de Marguerite Duras saluée à la Cinémathèque

Une scène du film India Song.... (Photo: fournie par la Cinémathèque)

Agrandir

Une scène du film India Song.

Photo: fournie par la Cinémathèque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On la connaît avant tout pour ses romans, ses récits, son théâtre. Mais Marguerite Duras fut aussi scénariste et réalisatrice d'une vingtaine de films.

À l'occasion du centenaire de sa naissance (le 4 avril 1914), la Cinémathèque québécoise consacre une rétrospective au travail de scénariste et réalisatrice de la célèbre écrivaine française.

Jusqu'au 25 octobre, on pourra voir ou revoir les longs métrages Hiroshima mon amour (réalisé par Alain Resnais d'après un scénario de Duras), India Song, Nathalie Granger, Le camion et autres oeuvres signées Duras.

Au début des années 80, Marguerite Duras est venue quelques fois au Québec, passant à la Cinémathèque québécoise ou au Festival du nouveau cinéma.

«Son travail a eu des influences sur des cinéastes tels Léa Pool ou Luc Bourdon», croit Fabrice Montal, directeur de la programmation.

Renseignements: cinémathèque.qc.ca

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer