Cinémathèque québécoise: les collections accessibles en ligne

Claude Jutra et Johanne Harrelle dans une scène... (Photo: fournie par la Cinémathèque québécoise)

Agrandir

Claude Jutra et Johanne Harrelle dans une scène du film À tout prendre.

Photo: fournie par la Cinémathèque québécoise

La Cinémathèque québécoise a annoncé hier soir le lancement d'un site internet où l'on retrouvera des milliers d'archives numérisées et tirées de ses riches collections.

L'initiative, amorcée il y a maintenant plus d'un an, profitera immensément tant aux chercheurs qu'aux cinéphiles et aux simples curieux qui voudront en savoir plus sur l'histoire du cinéma québécois et mondial.

Films, photos, affiches, scénarios, documents textuels de toutes sortes, il y en aura pour tous les goûts sur ce site (collections.cinematheque.qc.ca) qui s'enrichira de nouveaux éléments au fil des ans.

En entrevue à La Presse, Jean Gagnon, directeur de la préservation et de l'accès aux collections de la Cinémathèque, nous a donné deux exemples des manières dont monsieur et madame Tout-le-Monde enrichiront leurs connaissances en furetant sur le site.

«D'abord, nous allons offrir un accès à une base de données [autrement dit, une table des matières] des collections, dit-il. En fouillant, les internautes découvriront tout ce que contient une collection. Certains de ces éléments seront en ligne et d'autres en consultation sur place pour des raisons de droits. En second lieu, nous allons créer une section de «Dossiers sur les collections» par laquelle nous tiendrons des expositions virtuelles.»

Ainsi, avec le lancement du site, la Cinémathèque propose déjà deux dossiers spéciaux, un premier sur les films inédits de la cinéaste Joyce Wieland et un second sur les 50 ans de la sortie du film À tout prendre de Claude Jutra.

«Dans le dossier sur À tout prendre, les gens pourront visionner le film, ce qu'on peut faire ailleurs. Mais à celui-ci se rattachent toutes sortes d'autres éléments, dont beaucoup de documents textuels et la fortune critique [un condensé des critiques de l'époque] du film, dit Jean Gagnon. Pour monter ce dossier, nous avons travaillé en collaboration avec d'autres fonds d'archives comme celui de l'UQAM, qui possède les papiers de Jutra. Pour ainsi dire, nous fédérons les archives.»

On comprend qu'au fil des saisons, de nouveaux dossiers spéciaux en remplaceront d'autres, de même que les nouvelles expositions temporaires se succèdent dans un musée.

Les responsables du site ont de quoi alimenter celui-ci pour de nombreuses années à venir, tant les collections de la Cinémathèque sont imposantes. Celle-ci possède quelque 300 000 enregistrements d'éléments sur pellicule ou vidéo, des collections afférentes à ces oeuvres ainsi qu'une médiathèque de 63 000 monographies.




la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer