Warner Bros rachète une grande partie d'Eyeworks

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
La Haye

Les studios américains Warner Bros ont trouvé un accord pour le rachat de la plupart des filiales de la société de production néerlandaise Eyeworks, qui a notamment créé le succès télévisé Splash: le grand plongeon, ont annoncé mardi les deux sociétés, sans divulguer de montant.

Warner Bros va en fait racheter toutes les filiales d'Eyeworks en dehors des États-Unis, soit dans 15 pays, tandis que la filiale américaine restera aux mains de l'actuel directeur exécutif et fondateur d'Eyeworks, Reinout Oerlemans, pour devenir une société indépendante appelée Eyeworks USA.

Le montant de la transaction n'a pas été divulgué, mais selon les médias néerlandais, Warner Bros était prêt, lors des négociations, à dépenser 200 millions d'euros pour Eyeworks.

«Warner Bros Television Group a trouvé un accord avec Eyeworks pour racheter toutes les filiales d'Eyeworks en dehors des États-Unis, à savoir en Europe, en Amérique du Sud, en Australie et en Nouvelle-Zélande», ont indiqué les deux sociétés dans un communiqué commun.

«Ce rachat correspond à la stratégie du studio», a ajouté la même source: «13 nouveaux pays viennent s'ajouter au réseau des sociétés de production de Warner Bros», elle-même filiale du géant des médias Time Warner.

Warner Bros avait déjà racheté les sociétés de production Shed Media et BlazHoffski en 2010 et 2011, respectivement.

«C'est une étape importante pour Warner Bros, vu que nous mettons sur pied des sociétés de production locales à travers le monde avec la mission de développer des programmes locaux et d'adapter des formats Warner Bros existants», a souligné Warner Bros dans le communiqué.

La société néerlandaise Eyeworks, fondée en 2001 par l'ancien acteur et présentateur Reinout Oerlemans, produit des programmes de télévision pour 100 différentes chaînes de télévision.

Elle emploie quelque 1500 personnes à travers le monde et a enregistré un chiffre d'affaires de 250 millions d'euros en 2012, avec un bénéfice net de 13,9 millions d'euros.

«Reinout Oerlemans va déménager avec sa famille à Los Angeles pour occuper là-bas la fonction de président d'Eyeworks USA», ont indiqué les deux sociétés dans le communiqué.

Eyeworks avait récemment racheté les droits de production du best-seller Le dîner pour l'adapter au cinéma.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer