Pas de traces de fentanyl dans le corps de Philip Seymour Hoffman

Un homme se recueille devant l'immeuble de Manhattan... (PHOTO JOHN TAGGART, REUTERS)

Agrandir

Un homme se recueille devant l'immeuble de Manhattan où vivait Philip Seymour Hoffman.

PHOTO JOHN TAGGART, REUTERS

Associated Press

L'acteur oscarisé Philip Seymour Hoffman, retrouvé mort dimanche avec une seringue dans le bras dans son appartement de New York, n'avait pas de trace du puissant analgésique fentanyl dans son système.

Une source policière a indiqué, sous le couvert de l'anonymat, que des échantillons prélevés ne démontrent pas qu'il y avait la présence de cette puissante morphine synthétique dans l'appartement de l'acteur.

Cet analgéstique est possiblement liée au décès de 22 personnes, qui seraient mortes d'une surdose dans l'État de la Pennsylvanie.

Le compte bancaire de l'acteur indique qu'il a effectué six transactions dans un supermarché de Manhattan, la veille de son décès, pour une valeur totale de 1200$.

Six retraits différents ont été faits, en moins d'une heure, dans un guichet ATM. L'appartement de l'acteur ne se trouve pas très loin de l'endroit où ces transactions financières se sont déroulées, a rapporté la police.

L'acteur de 46 ans a été retrouvé mort dans la salle de bain de son appartement. Selon la police, il a été retrouvé à proximité d'enveloppes de plastique contenant de l'héroïne.

Selon une source policière, il y avait au moins quatre douzaines de petites enveloppes du genre. La thèse de la surdose de drogue est considérée par les autorités.

Des analyses seront effectuées sur la drogue, afin de déterminer sa concentration et savoir si elle a pu être mélangée avec d'autres substances.

Hoffman évoquait sans gêne son passé de toxicomane. Bien qu'il ait passé 23 ans à ne consommer aucune drogue, il avait admis, en entrevue l'an dernier, avoir rechuté.

L'acteur avait alors expliqué que son problème de dépendance l'avait incité à se rendre dans un centre de désintoxication.

Hoffman a obtenu l'Oscar remis au meilleur acteur en 2005 pour le rôle-titre dans le film Capote. Il a aussi été candidat à l'Oscar du meilleur acteur de soutien à trois reprises: The Master (2012), Doubt (2008) et Charlie Wilson's War (2007).




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer