• Accueil > 
  • Cinéma > 
  • Nouvelles 
  • > Banderas et Binoche dans un film sur le sauvetage des 33 mineurs chiliens 

Banderas et Binoche dans un film sur le sauvetage des 33 mineurs chiliens

Antonio Banderas, à gauche, aux côtés de Mario... (Photo Luis Hidalgo, AP)

Agrandir

Antonio Banderas, à gauche, aux côtés de Mario Sepulveda, l'un des 33 mineurs.

Photo Luis Hidalgo, AP

Luis Andres Henao
Associated Press
SANTIAGO, Chili

Antonio Banderas, qui jouera avec Juliette Binoche dans une adaptation cinématographique du drame des 33 Chiliens coincés dans une mine souterraine durant 69 jours, affirme que ces mineurs ont enseigné au monde une importante leçon sur la valeur d'une vie humaine.

Les acteurs ont rencontré vendredi ces mineurs et le président chilien Sebastian Pinera au palais présidentiel. Mineurs et acteurs, dont le brésilien Rodrigo Santoro et l'Irlandais Gabriel Byrne, ont été accueillis par une horde d'admirateurs en délire à l'extérieur du palais.

«Des millions de personnes, moi y compris, ont été rivés sur leur téléviseur après cette histoire où ces hommes ont été coincés dans les roches pour près de 70 jours, rêvant seulement de revoir la lumière du soleil, réalisant l'importance de l'eau, de la nourriture, du regard de leurs enfants, des yeux de leur femme; la valeur de la vie», a affirmé M. Banderas.

Leur histoire avait aussi fait monter la cote de popularité du président Pinera qui sera remplacé par l'élue Michelle Bachelet en mars. L'ancien magnat de l'industrie aérienne a supervisé l'opération de sauvetage de 22 heures et étreint les mineurs à leur sortie.

«Ce que dit Antonio Banderas est vrai: le Chili est devenu un pays meilleur après ce miracle. Je n'avais jamais vu autant d'unité, d'espoir, de foi et d'engagement», a exprimé M. Pinera. Même la reine d'Angleterre lui a dit qu'elle était restée debout toute la nuit pour visionner le sauvetage en direct à la télévision.

«Le monde a besoin d'espoir, de bonnes nouvelles, d'histoires qui finissent bien, a-t-il poursuivi. Et puisque la plupart des histoires finissent mal, c'est ce que les gens voulaient: une dose d'espoir et de foi.»

Dans le film The 33, Antonio Banderas tient le rôle de Mario Sepulveda, surnommé Super Mario, celui qui est devenu le porte-parole des mineurs. Juliette Binoche joue Maria Segovia, la soeur d'un mineur à la personnalité extravertie qui a été connue comme la «mairesse» du camp de fortune établi à l'extérieur de la mine.

Après le spectaculaire sauvetage, le 13 octobre 2010, les mineurs ont été accueillis en héros. Des voyages dans les îles grecques, en Espagne et à Disney World leur ont été offerts.

Mais le retour à la réalité a été difficile.

Plusieurs, à court d'argent, doivent gagner leur vie dans les bidonvilles de la ville de CopiapDo, dans le désert. Certains ont commencé à souffrir de problèmes de santé et psychologiques.

Aussi mettent-ils tous leurs espoirs sur l'entente signée avec le producteur Mike Medavoy, également derrière le film Black Swan. Le tournage se déroulera du 4 février au 10 mars à la mine dans le désert d'Atacama. D'autres scènes ont déjà été tournées dans une mine de sel en Colombie.




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer