Le cinéma français compte sur Hollande pour entrer en Chine

Des négociations sont en cours afin de trouver... (Photo SPC/ Métropole Films)

Agrandir

Des négociations sont en cours afin de trouver un distributeur en Chine pour Amour. «Palme d'or (à Cannes), cinq Césars, un Oscar (du meilleur film étranger), cela ne suffit pas» à Amour pour entrer en Chine, même si ce film connaît une carrière «fabuleuse» à l'étranger, a expliqué Lise Zipci, des Films du Losange.

Photo SPC/ Métropole Films

Partager

Agence France-Presse
Pékin

Les professionnels du cinéma français veulent que la Chine ouvre davantage son immense marché aux films du Vieux continent et attendent que François Hollande mette ce sujet sur la table à Pékin la semaine prochaine, a affirmé mercredi le président d'UniFrance.

«J'espère qu'il va en parler. En tout cas je ne vois pourquoi il n'y aurait pas un quota équivalent de films européens aux films américains», a déclaré le réalisateur Jean-Paul Salomé, qui dirige depuis début 2013 cet organisme chargé de la promotion du cinéma français dans le monde.

Avec 17 milliards de yuans (2,8 milliards $) de recettes de billetterie en 2012 (plus 30%), la Chine est désormais le deuxième marché mondial des films derrière les États-Unis.

Mais son quota draconien de 34 films étrangers autorisés à la distribution sur son territoire - sous le régime recherché du partage des recettes - donne la part belle aux films américains.

Washington a même obtenu l'an dernier, en exerçant une forte pression à l'OMC, l'admission supplémentaire de 14 superproductions d'Hollywood.

«La position européenne est que le cinéma ne se négocie pas au sein de l'OMC (Organisation mondiale du commerce)», a expliqué Isabelle Glachant, représentante pour la Chine d'UniFrance. «C'est la force des Américains».

«Les Américains ont ce dynamisme et cette notion que pour eux le cinéma, cela s'exporte. C'est vrai qu'on ne joue pas dans la même cour, il faut être réaliste. En même temps, il n'y a aucune raison qu'on soit cantonné à quelques films par an», a affirmé de son côté M. Salomé.

«Il y a des publics pour Iron Man et il y a des publics pour Amour et des films français», a-t-il ajouté. «Il y a des publics de niches, mais en Chine ce sont des grosses niches, cela vaut le coup».

Des négociations sont justement en cours afin de trouver un distributeur en Chine pour Amour, a indiqué Lise Zipci, des Films du Losange.

«Palme d'or (à Cannes), cinq Césars, un Oscar (du meilleur film étranger), cela ne suffit pas» à Amour pour entrer en Chine, a-t-elle expliqué, même si ce film connaît une carrière «fabuleuse» à l'étranger.

Le président François Hollande effectuera sa première visite d'État en Chine les 25 et 26 avril, une visite «dense» à l'occasion de laquelle «beaucoup d'accords sont prévus», a expliqué le chef de la diplomatie française Laurent Fabius.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer