Le prix Gilles-Carle remis à L'ange gardien

Mommy, de Xavier Dolan, a décroché le prix Luc-Perreault/La... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Mommy, de Xavier Dolan, a décroché le prix Luc-Perreault/La Presse du meilleur film québécois de 2014. La productrice Nancy Grant a accepté cette récompense des mains d'Élie Castiel, président de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le prix Gilles-Carle du meilleur premier ou deuxième long métrage a été remis hier au cinéaste Jean-Sébastien Lord pour son film L'ange gardien.

Ce prix et plusieurs autres étaient accordés dans le cadre des 33es Rendez-vous du cinéma québécois (RVCQ), qui se terminent demain.

L'oeuvre Transatlantique de Félix Dufour-Laperrière a ainsi remporté le prix Pierre-et-Yolande-Perrault du meilleur premier ou deuxième long métrage documentaire.

De son côté, Mommy de Xavier Dolan a décroché le prix Luc-Perreault/La Presse du meilleur film québécois de 2014. Ce prix, doté d'une bourse de 2000$, est décerné par l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Mettant en vedette Guy Nadon, Marilyn Castonguay et Patrick Hivon, L'ange gardien raconte l'histoire de la jeune mère d'un enfant qui, malmenée par son conjoint, trouve refuge auprès d'un gardien de sécurité travaillant de nuit dans un immeuble anonyme. Leur rencontre prend une tournure très inattendue.

Le jury, composé de la réalisatrice Louise Archambault, du comédien Gilbert Sicotte et du producteur Marc Daigle, a salué la maîtrise du scénario, la direction d'acteurs et le ton original de ce film qui a su émouvoir «à travers des personnages empreints d'humanité».

Film tourné en noir et blanc sur un cargo en transit entre l'Europe du Nord et Montréal, Transatlantique a également séduit le jury des films documentaires composé du cinéaste Jean-François Caissy, du documentariste Charles Gervais et de la réalisatrice, scénariste et monteuse Myriam Verreault. «Le jury a été séduit par une oeuvre de pur cinéma, sans compromis, qui s'est démarquée du lot par ses images à la fois puissantes et délicates», dit-on.

Une mention spéciale a été remise à Juanicas de Karina Garcia Casanova.

Les prix Gilles-Carle et Pierre-et-Yolande-Perrault venaient avec des bourses de 5000$.

Autres prix

Plusieurs autres prix, avec des bourses oscillant entre 1000 et 5000$, ont été remis au cours de la cérémonie.

Matthew Rankin, lauréat de quatre prix au gala Prends ça court! vendredi dernier, a remporté hier celui du meilleur court métrage de fiction pour son film Mynarski chute mortelle. Une mention est allée à Intruders de Santiago Menghini, alors que le Coup de coeur du jury est allé à Rémi St-Michel pour Petit frère.

Les autres prix sont meilleur film d'art et expérimentation à Le corps encaisse de Philippe Hamelin; meilleur film franco-canadien à Ce qu'on a de Maxime Desmons; meilleur film étudiant à À trois pas de la scène de Judith Plamondon (mention à Juliette Gosselin pour Pute no 2); meilleure critique étudiante à Dominic Gagnon pour Hoax Canular: de la nécessité de l'apocalypse.

Enfin, le Conseil des arts et lettres du Québec a profité de l'événement pour annoncer que la bourse de carrière Michel-Brault, dotée d'un montant de 100 000$, est allée au cinéaste et réalisateur Carlos Ferrand.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer