Alléluia : quatre garçons en dissidence

Alléluia... (Photo: fournie par les RIDM)

Agrandir

Alléluia

Photo: fournie par les RIDM

Partager

Dans la jeune vingtaine, Julian Dugas, Jonathan Landry, Daniel Beauchemin et Simon Lessard ont fait le choix de la vie religieuse. Passionnés de philosophie, leur quête personnelle a abouti à la foi, à un besoin de retrait du monde pour pouvoir ensuite, disent-ils, mieux aider les autres et propager «la bonne parole».

Le réalisateur Jean-Simon Chartier les a filmés librement pendant plusieurs années, depuis leur entrée dans ce monde religieux comme postulant jusqu'à la fin de leur noviciat. On les découvre dans leur vie quotidienne et surtout on les écoute parler de leur vie avant, des raisons pour lesquelles ils ont choisi d'entrer dans l'ordre des prêcheurs dominicains. Ils s'expriment sur leurs joies, sur leurs attentes mais aussi sur les contraintes que cela représente, notamment de dire non aux désirs qu'ont généralement les jeunes de leur âge puisqu'ils empruntent la voie de la chasteté, «offrant leur corps à Dieu». Simon Lessard dit à un moment donné que «c'est l'obéissance, la renonciation à soi qui est difficile».

Il est intéressant de voir combien l'intériorisation, qui marque dorénavant leur quotidien, intellectualise leur propos, une conversion de la parole et de la pensée qui a pour but de leur faire comprendre leur spiritualité.

Dommage qu'on ne sache pas ce qu'ils pensent des «erreurs» de l'église catholique ou pourquoi leur envie d'aider les autres ne s'est pas concrétisée dans la laïcité ou l'aide internationale?

Ils ont préféré «sauver les hommes par le ministère de la parole». «On veut faire les choses à fond» dit l'un d'eux, qui estime que le monde est «médiocre». «La société n'est plus chrétienne, dit un autre. Les gens ne viendront pas à la messe. Il faut aller à eux.»

Il y a actuellement 90 frères prêcheurs dominicains au Canada au lieu de 500 il y a 50 ans. Ce film d'une grande qualité qui nous force à sortir de nos préjugés sera projeté samedi à 16h30, à la Grande bibliothèque de Montréal, dans le cadre des Rencontres internationales du documentaire de Montréal. Les quatre jeunes dominicains seront présents pour répondre aux questions du public.

www.ridm.qc.ca

_________________________________________________________________________

* * * 1/2

Alléluia. Documentaire de Jean-Simon Chartier (Canada). 54 minutes.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer