La Presse a vu: The One I Love

Dans le cadre de leur thérapie de couple,... (PHOTO FOURNIE PAR RADIUS TWC)

Agrandir

Dans le cadre de leur thérapie de couple, Ethan et Sophie partent en retraite dans une maison à la campagne.

PHOTO FOURNIE PAR RADIUS TWC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

The One I Love commence comme une comédie romantique, mais prend rapidement un virage vers l'étrange. Dans le cadre de leur thérapie de couple, Ethan et Sophie partent en retraite dans une maison à la campagne. Le couple bénéficie grandement de l'escapade, jusqu'à ce qu'il fasse une découverte déconcertante dans le chalet voisin... Quoi? On vous laisse la surprise...

Disons simplement que cette «découverte» mettra à l'épreuve les limites des liens qui les unissent et de la confiance déjà fragile qu'ils ont l'un en l'autre. 

Dans les rôles d'Ethan et de Sophie, Mark Duplass et Elizabeth Moss offrent des performances complexes et engageantes qui mettent en valeur le scénario habilement construit de Justin Lader. Ainsi, le premier long métrage de Charlie McDowell flirte avec le thriller, le fantastique et peut-être même la science-fiction sans perdre de vue son objet: un couple à la dérive aux prises avec le danger (et le plaisir!) d'idéaliser l'autre.

____________________________________

The One I Love, Charlie McDowell. États-Unis. 1 h 41.

Samedi soir, à 19 h 15, au théâtre DB Clarke, et le 30 juillet à 15 h, à la salle J.A. de Sève.




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer