Festival du nouveau cinéma: La Presse a vu

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Voici quelques suggestions de films à voir et d'activités à ne pas manquer au Festival du nouveau cinéma au cours des prochains jours.

Les affamés de Robin Aubert

Fort remarqué au festival de Toronto, où il a obtenu le prix du meilleur long métrage canadien, le nouveau film de Robin Aubert entame sa carrière québécoise au FNC. Métaphore de toutes les fractures qui scindent le tissu social, Les affamés assume parfaitement son genre film «de zombies», sans toutefois jamais tomber dans la complaisance. Les dialogues et les situations sont aussi ponctués de touches d'humour noir qui font souvent mouche. Avec Marc-André Grondin, Monia Chokri et Charlotte St-Martin. - Marc-André Lussier

Jeudi, 20 h, au cinéma Impérial

The Square de Ruben Östlund

The Square a obtenu la Palme d'or du dernier Festival de Cannes. Cette nouvelle satire du cinéaste de Force majeure (finaliste à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère en 2015) aborde avec un humour décapant quantité de questions éthiques et de dilemmes moraux. Le conservateur d'un musée d'art contemporain de Stockholm est confronté aux limites et aux contradictions de son discours d'ouverture et de tolérance. Ce séducteur célibataire, père de deux petites filles, roule en voiture électrique, prêche l'altruisme et plaide en faveur des exclus et des moins nantis. Mais lorsqu'il se fait voler portefeuille et téléphone cellulaire par de petits criminels des quartiers défavorisés, on découvre les zones d'ombre de son narcissisme petit-bourgeois. The Square, du nom de l'exposition qu'il prépare sur l'entraide et l'égalité des droits de tous, aborde de front l'hypocrisie et le manque d'empathie des sociétés capitalistes. Il s'intéresse aussi à la portée de l'art à l'ère du clic et du clip viral. Voilà une oeuvre percutante et drôle. Un film qui bouscule et déstabilise - en multipliant les malaises, à la manière du cinéma de Michael Haneke -, sur la condition de l'homme et sa difficulté, finalement, à s'élever au-dessus des autres mammifères. - Marc Cassivi

Ce soir, 20 h 30, au Quartier latin

Ciné-concert - Sweet Movie par Avec le soleil sortant de sa bouche

Le deuxième des trois ciné-concerts originaux, à représentation unique, mettra en valeur une trame musicale jouée en direct par le groupe montréalais Avec le soleil sortant de sa bouche. Le quartet s'exécutera pendant la projection de Sweet Movie, film que Dušan Makavejev a tourné en 1974, et dont les têtes d'affiche sont Carole Laure, Pierre Clémenti et Anna Prucnal.

Demain, 19 h, à l'Agora du Coeur des sciences

India Song

Ce film-poème inclassable, réalisé par Marguerite Duras, ramène inévitablement à l'esprit la chanson de la regrettée Jeanne Moreau, l'une des personnalités à qui le FNC est dédié cette année. Une occasion rare de voir sur grand écran ce film qui évoque la «quintessence du cinéma durassien» et d'apprécier la performance de l'inoubliable Delphine Seyrig.

Jeudi, 20 h, à la Cinémathèque québécoise

Wapikoni mobile

On lancera jeudi la nouvelle édition de courts métrages, en présence des cinéastes autochtones qui les ont réalisés. Les spectateurs seront appelés à décerner le prix du public à une oeuvre réalisée dans une communauté autochtone du Canada.

Jeudi, 17 h 30, au cinéma Impérial

Le bal masqué de Travelling

Pour célébrer ses 10 ans, la société Travelling, diffuseur de courts métrages ici et ailleurs, organise un bal masqué auquel participeront notamment collaborateurs et artisans, parmi lesquels Christophe Lamarche-Ledoux, Eric K. Boulianne, Mathieu Grondin et Sylvain Bellemare.

Jeudi, 22 h, à l'Agora du Coeur des sciences




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer