44e Festival du nouveau cinéma: la Louve d'or à El Club

El Club est une allégorie féroce, construite autour du... (Photo fournie par le Festival du nouveau cinéma)

Agrandir

El Club est une allégorie féroce, construite autour du thème des agressions sexuelles commises par des prêtres de l'Église catholique.

Photo fournie par le Festival du nouveau cinéma

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Déjà fort d'un Grand prix du jury au Festival de Berlin, le film chilien El Club ajoute aujourd'hui un autre trophée à sa collection en remportant la Louve d'or du 44e Festival du nouveau cinéma de Montréal. Cette distinction est attribuée au meilleur long métrage de la compétition internationale.

Réalisé par Pablo Larraín, dont le film précédent, No, finaliste aux Oscars en 2013, avait connu un très grand succès sur la scène internationale, El Club est une allégorie féroce, construite autour du thème des agressions sexuelles commises par des prêtres de l'Église catholique. Teinté parfois d'un humour sombre et très grinçant, le film est maîtrisé de bout en bout par un réalisateur inspiré, en pleine possession de ses moyens.

Le jury, composé de Félize Frappier, Maxime Giroux et Richard Peña, a par ailleurs aussi décerné un prix d'interprétation à l'actrice María Mercedes Coroy, tête d'affiche du film guatémaltèque Ixcanul, de même que Prix de l'innovation Daniel Langlois au film colombien Embrace of the Serpent.

D'autres prix

De son côté, le jury de la section Focus, réservée à des films québécois et canadiens, a décerné le Grand prix de cette section à la tragicomédie tendre et colorée de Ryan McKenna, Le coeur de madame Sabali (à l'affiche en salle le 4 décembre). Serti d'un humour pince-sans-rire, ce film, mené par la remarquable Marie Brassard, regorge d'idées inattendues et entraîne le concept de mixité en des territoires inédits.

Lancé récemment au festival de San Sebastián, le premier long métrage de fiction de Philippe Lesage, Les démons (à l'affiche en salle le 30 octobre), obtient pour sa part le Prix de l'AQCC (Association québécoise des critiques de cinéma), remis au meilleur long métrage de la compétition internationale. Walking Distance (Alejandro Guzmán Alvarez) a eu droit à une mention spéciale.

Signalons enfin qu'entre les productions inscrites dans la section Temps Ø, le public a choisi Green Room (Jeremy Saulnier), un film qui s'était déjà fait remarquer au festival de Toronto dans la section Midnight Madness.

Le 44e FNC prend fin dimanche.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer