Ultimatum pour le Festival des films du monde

Le directeur du FFM, Serge Losique, a comparu... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE)

Agrandir

Le directeur du FFM, Serge Losique, a comparu ce matin devant le juge de la Cour supérieure, Yves Poirier.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Mario Girard
La Presse

La tenue de la 42e édition du Festival des films du monde de Montréal est compromise. Confronté à une dette de 499 000 $ avec Revenu Québec, le directeur de l'évènement, Serge Losique, s'est présenté ce matin devant le juge de la Cour supérieure, Yves Poirier. Ce dernier, qui a pris la cause en délibéré, somme Losique de verser un montant minimal de 32 000 $ au gouvernement d'ici au 1er août.

Une fois cet aspect réglé, le FFM ne sera toutefois pas au bout de ses peines. Après ce paiement, l'organisme devra montrer patte blanche et obtenir de ce ministère un certificat d'inscription lui permettant de tenir sa prochaine édition qui doit avoir lieu du 23 août au 3 septembre.

Précisons que le FFM ne détient plus de certificat d'inscription de Revenu Québec depuis novembre 2015. L'évènement est donc opéré en toute illégalité depuis cette date.

La Cour supérieure avait ordonné il y a quelques jours à Serge Losique de se présenter ce matin en compagnie d'un avocat. Mais le fondateur du FFM a fait fi de cette exigence. Le juge Yves Poirier a quand même accepté de l'entendre.

- Avec la collaboration de Louis-Samuel Perron




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer