Demolition de Jean-Marc Vallée ouvrira le TIFF

Dans le film Demolition de Jean-Marc Vallée, Jake... (PHOTO FOURNIE PAR LE TIFF)

Agrandir

Dans le film Demolition de Jean-Marc Vallée, Jake Gyllenhaal incarne un banquier bouleversé par la mort tragique de sa femme.

PHOTO FOURNIE PAR LE TIFF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Le plus récent film du réalisateur québécois Jean-Marc Vallée, Demolition, mettant en vedette Jake Gyllenhaal et Naomi Watts, sera présenté en ouverture au Festival du film de Toronto (TIFF), le 10 septembre.

Après avoir offert à Matthew McConaughey un rôle oscarisé dans Dallas Buyers Club et donné la chance à Reese Witherspoon de se dépasser dans Wild, Vallée fraye avec un autre des acteurs du moment à Hollywood, Jake Gyllenhaal, qui tient l'affiche présentement dans Southpaw.

Demolition, de Vallée, raconte l'histoire d'un banquier d'affaires (Gyllenhaal) qui, après le décès tragique de son épouse, se penche douloureusement sur sa propre existence, mais est sauvé par une femme rencontrée par hasard sur sa route.

Gyllenhaal a joué aussi dans deux récents films d'un autre réalisateur québécois actuellement en vue aux États-Unis, Denis Villeneuve (Prisoners et Enemy), qui viendra d'ailleurs présenter son plus récent film déjà offert à Cannes en mai, Sicario, avec Emily Blunt, Josh Brolin et Benicio del Toro.

Le TIFF, qui dévoilait une partie de sa programmation mardi matin, présentera aussi en première Le Martien, le nouveau «suspense de science-fiction» de Ridley Scott (Alien, Blade Runner), dans lequel Matt Damon joue le rôle d'un astronaute coincé sur la planète Mars. On verra aussi un film de gangster mettant en vedette Johnny Depp, Black Mass, et un film réalisé par Jason Bateman, qui y tient aussi la vedette avec Nicole Kidman.

Côté canadien, on verra à Toronto le tout nouveau film d'Atom Egoyan, Remember, mettant en vedette Christopher Plummer et Martin Landau dans une histoire de chasseur de nazi. Le TIFF présentera aussi les plus récents films de Deepa Mehta (Beeba Boys), Paul Gross (Hyena Road) et Lenny Abrahamson (Room).

Plusieurs réalisateurs américains comptent aussi sur la visibilité du TIFF pour présenter leur plus récent film: Charlie Kaufman (Dans la peau de John Malkovich) amène son film d'animation image par image Anomalisa, produit notamment grâce au socio-financement, Michael Moore débarque avec son nouveau documentaire caustique, Where To Invade Next, et Cary Fukunaga présente une nouvelle production maison de Netflix, Beasts of No Nation, avec Idris Elba.

Les Français ne seront pas en reste: Jacques Audiard arrive avec sa Palme d'or de Cannes, Dheepan, Jean-Paul Rappeneau (Cyrano) présentera Belles familles, avec Mathieu Amalric, et Claude Lelouch Un plus une, avec Jean Dujardin et Elsa Zylberstein.

L'Italien Paolo Sorrentino (La grande beauté) présente son plus récent, avec Michael Caine et Harvey Keitel dans un duo d'acteurs redoutable, et on verra à Toronto le Grand Prix du jury à Cannes, Le fils de Saul, du Hongrois Laszlo Nemes. Stephen Frears (The Queen, Philomena) présentera son film sur Lance Armstrong (The Program), et Roland Emerich (les Independance Day) réalise un «docudrame» sur les événements de Stonewall, à New York, considérés comme un point tournant dans la «révolte» des homosexuels aux États-Unis.

Le Festival du film de Toronto se tient du 10 au 20 septembre - juste après la Mostra de Venise.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer