Sundance attire de plus en plus de jeunes

Le duo Morning Bear joue pour les festivaliers, le... (PHOTO CHRIS PIZZELLO, ARCHIVES AP)

Agrandir

Le duo Morning Bear joue pour les festivaliers, le 27 janvier sur Main Street.

PHOTO CHRIS PIZZELLO, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
SALT LAKE CITY

Le Festival du film de Sundance, en Utah, aux États-Unis, attire de plus en plus de jeunes qui semblent tourner le dos aux hôtels de la région pour se faire héberger chez des proches, selon une étude de l'Université d'Utah.

Les chercheurs ont découvert que le festival a entraîné des retombées économiques de 83,4 millions de dollars US dans l'État cette année. Il s'agit d'une diminution par rapport au 86,4 millions de l'année dernière - et ce, malgré une hausse de la participation en 2015. Cette année, environ 46 000 personnes s'étaient inscrites au festival présidé par l'acteur Robert Redford alors qu'il n'y en avait eu que 45 000 l'année dernière.

Or, ces amateurs de cinéma ont dépensé moins d'argent sur leur hébergement. En moyenne, chaque participant a déboursé 121 $ par jour pour être logé en Utah, soit une baisse de 20 $ pour l'année 2014 - ce recul étant majoritairement responsable de la chute des revenus pour l'État, selon les chercheurs.

Une bonne partie des visiteurs ont confié être restés avec leurs amis ou leurs familles. Certains d'entre eux se sont rendus à l'extérieur de la ville pour sortir de la zone d'hébergement plus coûteuse. Une bonne partie des participants étaient d'ailleurs eux-mêmes des résidants de l'Utah et ceux-ci ont tendance à beaucoup moins dépenser que les touristes.

L'étude rapporte toutefois que les participants déboursaient davantage sur la nourriture et sur le commerce de détail.

Une autre tendance relativement récente: la présence accrue des jeunes. La proportion de participants âgés entre 19 et 35 ans a grimpé à 37 % alors qu'elle était à 32 % l'année précédente.

«Cela signifie qu'une autre génération veut se réunir et écouter ces histoires», a analysé Sarah Pearce, codirectrice générale de l'Institut Sundance. Cette hausse peut s'expliquer, selon Mme Pearce, au programme de stages Ignite, lancé par le Festival, qui s'adresse aux jeunes de 19 à 25 ans.

Elle a ajouté que la fluctuation des retombées économiques était normale et que les chiffres de cette année se situaient tout de même en deçà de la moyenne établie sur cinq ans, estimée à 79 millions de dollars, selon le quotidien Salt Lake Tribune.

L'étude se base sur un sondage mené auprès de 800 participants à la 31e édition du festival, qui s'est déroulée en janvier dernier. Les chiffres ont été dévoilés par l'Institut Sundance.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer