Claudia Cardinale retouchée sur l'affiche de Cannes: le diktat de la minceur

Saluée pour son esthétisme, l'affiche du 70e Festival de Cannes avec Claudia... (Photo Agence France-Presse)

Agrandir

Photo Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Saluée pour son esthétisme, l'affiche du 70e Festival de Cannes avec Claudia Cardinale sur un toit de Rome en 1959, a raté son lancement mercredi: médias, féministes et internautes ont dénoncé des retouches numériques pour amincir l'actrice.

Sollicité plusieurs fois par l'AFP dans l'après-midi, le Festival de Cannes n'a fait aucun commentaire, tout comme l'agent de Claudia Cardinale et l'agence de création Bronx qui a imaginé l'affiche à partir d'une photo originale (Archivio Cameraphoto Epoche/Getty Images). À l'époque, l'actrice avait 21 ans.

«Les retouches effectuées sur sa silhouette nous mettent particulièrement mal à l'aise (...). Son visage a été lifté, sa taille a été affinée, sa cuisse et jambe gauche, ainsi que ses bras allongés et affinés», a dénoncé notamment le magazine français ELLE.

«Si l'affiche est magnifique, on peut constater - et déplorer - que la photo a été largement retouchée... Dommage...», a estimé le magazine culturel Télérama sur son site internet.

«Entre l'originale et la copie, Claudia Cardinale a perdu un tour de taille», a souligné le quotidien Libération dans un message sur Twitter, accompagné d'une animation vidéo superposant la photo originale et le résultat final observé sur l'affiche du Festival.

Parmi les dix sujets les plus commentés sur Twitter toute la journée, l'affiche officielle retouchée a suscité des centaines de messages indignés d'anonymes: «Claudia Cardinale n'était peut-être pas assez mince pour Cannes», «Même Claudia Cardinale jeune, il FAUT la retoucher. Halte à la dictature du centimètre! Stop aux injonctions de maigreur pour les femmes!»...

Pour Claire Serre-Combe, porte-parole de l'association Osez le féminisme!, «Claudia Cardinale, icône de beauté, est mince et magnifique sur la photo originale. Vouloir lui retirer des kilos, c'est scandaleux!»

«Cette affiche renvoie les femmes au diktat de la maigreur pour être acceptées. Encore une fois, on est au coeur du problème de l'utilisation de l'image des femmes dans la publicité et le marketing», a-t-elle indiqué à l'AFP.

La recherche obsessionnelle de la minceur, promue notamment par la publicité, fait polémique depuis plusieurs années, notamment dans le milieu de la mode.

Depuis le 1er janvier, un texte de loi impose en France la mention «Photographie retouchée» pour les clichés à usage commercial de mannequins dont l'apparence corporelle a été modifiée par un logiciel de traitement d'image afin d'affiner ou d'épaissir la silhouette.

L'affiche officielle du 70e Festival de Cannes, qui se tiendra du 17 au 28 mai, se veut «joyeuse, libre et audacieuse», rendant hommage «à une comédienne aventurière, femme indépendante, citoyenne engagée», selon un communiqué des organisateurs.

«En plus d'être honorée et fière d'avoir été choisie pour porter les couleurs de la 70e édition de Cannes, je suis très heureuse du choix de cette photo. C'est l'image même que je me fais de ce Festival: un rayonnement», avait commenté Claudia Cardinale avant la polémique.

Le réalisateur espagnol Pedro Almodovar présidera le jury de la 70e édition. La maîtresse de cérémonie sera l'actrice italienne Monica Bellucci.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer