Xavier Dolan remporte le prix oecuménique de Cannes

Le réalisateur québécois Xavier Dolan... (Photo Laurent EMMANUEL, AFP)

Agrandir

Le réalisateur québécois Xavier Dolan

Photo Laurent EMMANUEL, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
CANNES, France

Le film du cinéaste québécois Xavier Dolan, Juste la fin du monde, a remporté le prix du jury oecuménique, samedi, à Cannes.

Le jury indépendant récompense chaque année dans plusieurs festivals des oeuvres «aux qualités humaines qui touchent à la dimension spirituelle».

Les jurés ont salué le long métrage qu'a «filmé de façon transcendantale» le réalisateur québécois.

«C'est très inattendu. Je suis très surpris que le jury du Prix oecuménique se soit attardé à l'histoire de Juste la fin du monde», a déclaré M. Dolan, visiblement ému, dans une vidéo de la remise du prix diffusée sur le site web du jury.

«Je pense qu'il n'y a rien de plus fort pour un artiste ou un réalisateur ou une personne qui aime raconter l'histoire d'êtres humains que son film soit remarqué pour son humanité, pour ses principes, pour aussi l'amour qu'il retient et qu'il prodigue.»

Les films American Honey, de la Britannique Andrea Arnold et Moi, Daniel Blake, de l'Irlandais Ken Loach ont quant à eux reçu une mention spéciale du jury.

D'autres réalisateurs canadiens ont déjà reçu le Prix du Jury oecuménique: Denys Arcand pour Jésus de Montréal en 1989, ainsi que Atom Egoyan avec Adoration en 2008 et De beaux lendemains en 1996.

Juste la fin du monde est également en lice pour la prestigieuse Palme d'Or de Cannes, qui sera remise dimanche.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer