Xavier Dolan: de prodige à... boss de la Croisette!

Xavier Dolan est sur la couverture du nouveau numéro... (Photo tirée du compte sur Twitter de @Pierresiankowski)

Agrandir

Xavier Dolan est sur la couverture du nouveau numéro du magazine Les Inrockuptibles, en kiosque aujourd'hui.

Photo tirée du compte sur Twitter de @Pierresiankowski

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Cannes) La presse française a souvent qualifié Xavier Dolan de «jeune prodige» mais, si l'on en juge par la une du nouveau numéro du magazine Les Inrockuptibles, en kiosque aujourd'hui dans l'Hexagone, le cinéaste québécois aurait maintenant changé de statut.

Son nouveau titre? Le boss de la Croisette!

Même si la toute première projection de Juste la fin du monde, destinée aux journalistes, a lieu aujourd'hui, Xavier Dolan se prêtera au rituel cannois seulement demain, alors que «photo call», conférence de presse, interviews et montée des marches sont prévus au programme.

> Lisez un extrait de l'article du magazine

______________________________________

Les premières huées

Le premier film de la compétition au cours duquel on a pu entendre des huées au milieu d'applaudissements est Personal Shopper. Au lendemain de l'accueil très tranché des journalistes, on adore ou on déteste, le cinéaste Olivier Assayas et Kristen Stewart, vedette de ce drame psychologique surnaturel, ont accusé le coup lors d'une conférence de presse.

«Quand tu viens à Cannes, tu dois te préparer à tout et lâcher prise, a déclaré le réalisateur. Ce qui est excitant à Cannes, c'est que personne n'a vu le film hier et qu'aujourd'hui, tout le monde l'a vu!» 

De son côté, Kristen Stewart a tenu à préciser que le film n'avait quand même pas été hué par tout le monde. Ce qui est vrai.

______________________________________

Acquisition du documentaire de Bertrand Tavernier

Le distributeur américain Cohen Media Group vient d'acquérir les droits de Voyage à travers le cinéma français, un documentaire réalisé par Bertrand Tavernier, pour l'ensemble de l'Amérique du Nord.

Empruntant un peu le modèle de Mon voyage en Italie, qu'a réalisé Martin Scorsese il y a plusieurs années, le vétéran cinéaste, véritable encyclopédie vivante du cinéma, se penche dans son film aux auteurs oubliés du cinéma français.

Le film, d'une durée de plus de trois heures, a été lancé dans le cadre de Cannes Classics. Aucune date de sortie n'est encore fixée pour l'instant chez nous.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer