Kim Nguyen à Cannes pour la première fois

Le producteur Roger Frappier et le réalisateur Kim Nguyen... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

Le producteur Roger Frappier et le réalisateur Kim Nguyen iront à Cannes en mai pour le film Two Lovers and a Bear.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Peu après l'annonce officielle de la sélection de son nouveau film, Two Lovers and a Bear, à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes, Kim Nguyen s'est présenté devant la presse montréalaise pour commenter cette première invitation au bal cannois.

Le cinéaste québécois, déjà reconnu sur la scène internationale grâce à Rebelle, présentera sur la Croisette un film de langue anglaise tourné en grande partie dans le Grand Nord canadien, à Iqaluit.

«Il s'agit d'une histoire d'amour sur une base lunaire!» décrit-il pour évoquer la particularité du récit, des lieux et des conditions de tournage. Les deux personnages principaux du film sont interprétés par l'actrice canadienne Tatiana Maslany (Orphan Black) et l'acteur américain Dane DeHaan (Life). Ce dernier a d'ailleurs été révélé au cinéaste grâce à sa performance dans le film de Derek Cianfrance The Place Beyond the Pines. L'ours du titre constitue le troisième personnage d'une histoire qui semble comporter aussi un aspect surréaliste. Le légendaire acteur canadien Gordon Pinsent prête d'ailleurs sa voix à l'animal. Au dire du cinéaste, l'ours emprunterait ici un peu l'allure d'un personnage de la mythologie grecque.

«C'est un surréalisme qui, en fait, est réaliste», explique Kim Nguyen. Ce dernier a en outre dû composer avec des éléments difficiles - des températures de - 40 c notamment - pour donner au récit les accents les plus authentiques possible.

«Nous aurions pu tourner certaines scènes devant un écran vert et ajouter les effets par la suite, mais grâce à l'insistance de Roger [Frappier], nous avons pu tourner dans de vrais décors. Je l'en remercie. Iqaluit est une oeuvre contemporaine en soi, qui comporte beaucoup de paradoxes. L'histoire du film en contient aussi beaucoup!»

Profiter du moment

Le mystère planant sur le récit de ces «deux âmes torturées qui décident de fuir leurs démons et de prendre la route vers de meilleurs horizons» sera ainsi révélé lors de la présentation en primeur mondiale à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes.

«Parmi les choses que je me promets de faire, il y a celle d'aller saluer et serrer la main d'Alejandro Jodorowsky, un artiste que j'admire, qui présente également un nouveau film à la Quinzaine. Et puis, j'aurai l'occasion de revoir aussi Pablo Larrain, avec qui j'ai sympathisé à l'époque où nous étions tous les deux finalistes pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère. Je veux surtout profiter du moment.»

Le producteur Roger Frappier, pour qui il s'agira d'une septième présence sur la Croisette (dont cinq fois à la Quinzaine), indique de son côté que la date de présentation cannoise n'est pas encore fixée. La sortie en salle au Québec de Two Lovers and a Bear est prévue à la fin de l'année.

««Je suis heureux d'avoir déjà eu l'occasion de me familiariser un peu avec le circuit des festivals avant d'arriver à Cannes. Ça me permet d'envisager cela de façon plus sereine!»»

Kim Nguyen
Sophie Nélisse participera au Festival de Cannes puisqu’elle... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Sophie Nélisse participera au Festival de Cannes puisqu’elle est la tête d’affiche de Mean Dreams de Nathan Morlando, qui a été retenu à la Quinzaine des réalisateurs.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Sophie Nélisse aussi de la fête!

Par ailleurs, soulignons que Sophie Nélisse aura aussi l'occasion de se rendre à Cannes. L'actrice québécoise est en effet la tête d'affiche de Mean Dreams, un thriller canadien qu'ont aussi retenu les sélectionneurs de la Quinzaine. Réalisé par Nathan Morlando (Edwin Boyd), ce film met également en vedette Bill Paxton et Colm Feore.

À peu de choses près, la programmation entière du Festival de Cannes est maintenant connue. Trois films québécois sont auréolés du prestige d'une sélection cette année: Juste la fin du monde de Xavier Dolan en compétition officielle; Two Lovers and a Bear à la Quinzaine des réalisateurs; et le court métrage de François Jaros - Oh What a Wonderful Feeling - à la Semaine de la critique.

Le 69e Festival de Cannes se déroulera du 11 au 22 mai.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer