Une bise scandaleuse!

Leila Hatami... (Photo: Reuters)

Agrandir

Leila Hatami

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Cannes) Lors de la soirée d'ouverture, à la montée des marches, la bise qu'a faite le président Gilles Jacob à Leila Hatami, membre du jury, n'est pas passée inaperçue dans le pays d'origine de la comédienne.

L'actrice, qui a acquis une notoriété internationale grâce à son interprétation dans Une séparation (Asghar Farhadi), a soulevé l'ire des autorités iraniennes.

Une attitude «inappropriée», selon le vice-ministre iranien de la Culture, Hossein Noushabadi, cité par le site internet de la radio télévision Irib.

«Celles qui participent à des événements internationaux devraient prendre en compte la crédibilité et la chasteté des Iraniens, afin de ne pas montrer une mauvaise image des Iraniennes.»

Gilles Jacob a réagi sur Twitter en évoquant une «coutume habituelle en Occident».




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer