Une histoire de réfugiés tchétchènes à la Berlinale

La réalisatrice Subadeh Mortezai a présenté Macondo à... (Photo: Reuters)

Agrandir

La réalisatrice Subadeh Mortezai a présenté Macondo à la Berlinale.

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
Berlin

Un film mettant en vedette des acteurs amateurs et racontant l'histoire d'un jeune Tchétchène confronté à deux cultures dans un quartier dur de Vienne a été projeté, vendredi, au Festival international du film de Berlin alors que le jury se prépare à choisir le gagnant de cette année.

Macondo, de la réalisatrice Subadeh Mortezai, met en vedette le jeune acteur de 11 ans Ramasan Minkailov dans la peau d'un garçon dont la famille se réfugie en Autriche après que son père eut été tué en Tchétchénie. Sa mère tente de joindre les deux bouts dans une société qu'elle n'a pas encore apprivoisée.

Mortezai a indiqué qu'elle souhaitait traiter de l'immigration et de l'intégration d'un point de vue différent et montrer la société autrichienne du point de vue des étrangers.

Macondo est l'un des 20 films en lice pour l'Ours d'or de la Berlinale. Les huit membres du jury annonceront le gagnant samedi.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer