Le festival de Gérardmer couronne le film franco-canadien Ghostland

L'actrice Emilia Jones et le réalisateur Pascal Laugier... (Photo AFP)

Agrandir

L'actrice Emilia Jones et le réalisateur Pascal Laugier posent avec le Grand prix du jury attribué au film Ghostland.

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
STRASBOURG

Le Grand prix du jury du 25e festival international du film fantastique de Gérardmer a été décerné dimanche soir au film franco-canadien Ghostland de Pascal Laugier, ont annoncé les organisateurs dans un communiqué.

Le quatrième long métrage du réalisateur français de 46 ans a également reçu le prix du public et le prix Syfy, décerné par un groupe de blogueurs et de férus du genre fantastique.

Le film raconte les retrouvailles d'une mère avec ses deux filles dans la demeure familiale, où elles ont traversé une nuit cauchemardesque seize ans plus tôt.

Le prix du jury a été attribué ex-aequo à Les affamés de Robin Aubert et à Les bonnes manières de Juliana Rojas et Marco Dutra, qui repart également avec le prix de la critique.

Mutafukaz de Shôjirô Nishimi et Guillaume Renard a reçu le prix de la meilleure musique originale pour un thème composé par The Toxic Avenger et Guillaume Houzé.

Le grand prix du court métrage a récompensé Et le diable rit avec moi du Français Rémy Barbe.

Le jury était présidé cette année par le réalisateur et comédien Mathieu Kassovitz. Quarante films ont été projetés pendant les cinq jours du festival parmi lesquels quatre films français, dont trois en compétition.

Successeur du festival d'Avoriaz, le festival international du film fantastique de Gérardmer s'est installé dans la station de ski vosgienne en 1994. Il s'est depuis hissé jusqu'à devenir la plus grande manifestation de cinéma fantastique en Europe.




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer