Junior majeur en première mondiale à Rouyn-Noranda

Junior majeur... (photo fournie par la production)

Agrandir

Junior majeur

photo fournie par la production

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le long métrage Junior majeur, qui constitue la suite des Pee-wee 3D, sera projeté en première mondiale et comme film d'ouverture du Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, le 28 octobre.

Pour les cinéphiles de la région, il s'agit d'une suite logique, et qui sera sans doute fort bien accueillie, du fait qu'une partie du tournage a eu lieu dans la région. L'équipe du film a en effet tourné des scènes d'action sur la glace de l'aréna Iamgold de Rouyn-Noranda, en mai dernier. Des centaines de figurants se trouvaient dans les gradins.

«Nous avons été accueillis de façon magistrale à Rouyn-Noranda, que ce soit par les bénévoles, la population, la direction de la vraie équipe junior majeur des Huskies et celle du festival. C'est donc tout à fait naturel que le film soit présenté à Rouyn-Noranda en première mondiale», dit le producteur Christian Larouche, de Films Christal.

Une autre partie du tournage a eu lieu à Saguenay, dans l'arrondissement de Chicoutimi, et M. Larouche a salué tout autant les gens de cette région et compte bien aller y présenter son film peu après le passage à Rouyn.

L'histoire de Junior majeur est campée cinq ans après la fin des Pee-wee 3D. Le joueur de hockey vedette Janeau Trudel (Antoine Olivier Pilon) évolue maintenant avec les Saguenéens de Chicoutimi. Alors qu'il est pressenti pour être repêché dans la Ligue nationale, plusieurs obstacles se dressent sur sa route.

Outre Antoine Olivier Pilon, les comédiens Rémi Goulet, Alice Morel-Michaud et Claude Legault, déjà de la distribution des Pee-wee 3D, sont de retour. Le réalisateur Éric Tessier a aussi repris le collier.

Autres annonces

La 36e édition de ce festival très populaire auprès des cinéphiles abitibiens présentera également le nouveau film de François Girard, Hochelaga, terre des âmes. Cette oeuvre, tournée dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal, sera projetée lors de la soirée de clôture du 2 novembre.

Le festival a par ailleurs annoncé qu'à compter de cette année, son traditionnel Volet jeunesse porterait le nom du cinéaste André Melançon. Décédé le 23 août 2016, M. Melançon est originaire de Rouyn-Noranda et a souvent participé au festival.

Autre nouveauté, c'est l'artiste René Derouin qui signe l'affiche de l'événement. M. Derouin a réalisé une seule autre affiche de festival dans sa carrière, soit celle du premier Festival international de jazz de Montréal.

Le 36e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue aura lieu du 28 octobre au 2 novembre. Il sera précédé du volet Espace court, les 26 et 27 octobre.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer