Un prix pour Prank en Acadie

Simon Pigeon, Étienne Galloy et Alexandre Lavigne dans... (Photo fournie par FunFilm)

Agrandir

Simon Pigeon, Étienne Galloy et Alexandre Lavigne dans Prank de Vincent Biron

Photo fournie par FunFilm

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Prank, le tout premier long métrage de Vincent Biron, est reparti vendredi soir du Festival international de cinéma francophone (FICFA) en Acadie avec le prix La vague du meilleur long métrage canadien de fiction.

Le jury s'est réjoui d'y voir illustrer avec une façon « unique et avec beaucoup d'humour le thème très sérieux de l'adolescence ». On évoque également un « montage rigoureux » ainsi qu'une direction photo « soignée ».

Rappelons que Prank a été présenté en première mondiale à la plus récente édition de la Mostra de Venise, en septembre dernier.

Par ailleurs, le prix du meilleur court métrage est allé à Mon dernier été du Québécois Paul-Claude Demers. La peau sauvage d'Ariane Louis-Seize a obtenu une mention spéciale dans cette catégorie.

Le réalisateur Phil Comeau a de son côté remporté trois récompenses, à savoir Prix du public et Prix de la meilleure oeuvre acadienne pour son film Zachary Richard, toujours batailleur, ainsi que le Prix du meilleur court métrage acadien avec son film Belle-Île-en-Mer.

Le FICFA, qui s'est terminé vendredi soir à Moncton, en était à sa 30e édition.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer