Le film Maudie vainqueur en Abitibi

Ethan Hawke et Sally Hawkins (à l'avant-plan) dans... (PHOTO LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Ethan Hawke et Sally Hawkins (à l'avant-plan) dans une scène du film Maudie.

PHOTO LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le long métrage Maudie d'Aisling Wash est le grand vainqueur de la 35e édition du Festival de cinéma international en Abitibi-Témiscamingue (FCIAT) qui s'est terminé hier soir à Rouyn-Noranda.

Mettant en vedette Ethan Hawke (Boyhood) et Sally Hawkins (Blue Jasmine), ce film est inspiré d'une histoire vraie, celle de Maud Lewis, une jeune Canadienne qui, en dépit d'une maladie chronique, est devenue une des premières artistes folk du pays.

Campé en Nouvelle-Écosse dans les années 1930, l'histoire s'intéresse entre autres à la relation amoureuse qui s'est développée entre Maud Lewis (Hawkins) et Everett Lewis (Hawke), un agriculteur cruel et irascible qui l'embauche comme gouvernante.

Rappelons que le Grand Prix Hydro-Québec remis à ce film est attribué par le public. L'an dernier, c'est Brooklyn de John Crowley qui avait été couronné.

Plusieurs autres récompenses ont été remises hier soir parmi lesquels le Prix Télébec du meilleur court ou moyen métrage au film Stanley Vollant, de Compostelle à Kuujjuaq de Simon C. Vaillancourt, une mention spéciale du même prix au court métrage Chinatown de Guillaume Cyr ainsi que le Prix Communication et société à Tuktuq de Robin Aubert.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer