Le festival de San Sebastian s'ouvre vendredi

La fille de Brest d'Emmanuelle Bercot ouvrira la... (Photo fournie par Haut et court)

Agrandir

La fille de Brest d'Emmanuelle Bercot ouvrira la 64e édition du festival de cinéma de San Sebastian.

Photo fournie par Haut et court

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
San Sebastian

Le festival de cinéma de San Sebastian s'ouvre vendredi avec La fille de Brest, d'Emmanuelle Bercot, pour la première fois en compétition, lors de cette édition où la France est bien représentée.

La 64e édition du «plus petit des grands festivals» - après Cannes, Berlin et Venise - comme le surnomment ses organisateurs, sera également clôturée avec un film français, L'odyssée de Jérôme Salle, sur la difficile relation entre l'explorateur Jacques-Yves Cousteau et son fils Philippe, le 24 septembre.

La France est le pays le plus présent en sélection officielle juste après l'Espagne, avec quatre films.

Ce festival sera «une des grandes éditions», a déclaré à l'AFP son directeur, José Luis Rebordinos, en se félicitant d'une sélection «équilibrée», où se croiseront grands réalisateurs et jeunes promesses, paris audacieux et oeuvres grand public.

Au titre des oeuvres attendues figure aussi le film fantastique Quelques minutes après minuit (A Monster Calls), de l'Espagnol Juan Antonio Bayona, qui sera projeté dimanche hors compétition. Liam Neeson, Felicity Jones, Sigourney Weaver et Gerladine Chaplin sont à l'affiche de ce film du réalisateur qui travaille actuellement sur Jurassic World 2.

La fille de Brest, évoque le combat d'Irène Frachon, la pneumologue qui a révélé le scandale sanitaire du Mediator. Il a été présenté la semaine dernière à Toronto et brigue, dans la sélection officielle, la Concha de Oro, (Coquillage d'or).

Comme La fille de Brest, de nombreux autres films présentés à Toronto début septembre seront en compétition.

C'est le cas de la dernière oeuvre du sud-coréen Hong Sang-Soo, Yourself and Yours, d'American Pastoral, le premier film de l'acteur écossais Ewan McGregor, tiré du livre éponyme de l'Américain Philip Roth, ou du premier long métrage de l'Anglais William Oldroyd, Lady MacBeth également présentés à Toronto.

Le festival mettra à l'honneur des acteurs et réalisateurs latino-américains, avec deux films de cette région en compétition, El Invierno de l'Argentin Emiliano Torres et Jesus du Chilien Fernando Guzzoni, deux films dont la production est en partie française.

Une section à part, Horizons latins, met à l'honneur 13 autres films latino-américains.

Le jury de sept membres est présidé cette année par le le Danois Bille August (deux Palmes d'or, un Oscar) et compte aussi l'Argentine Anahi Berneri et le Chinois Jia Zhang-ke.

Parmi les stars du cinéma présentes, Richard Gere, Monica Bellucci, Isabelle Huppert, Oliver Stone ou Javier Bardém devraient être présents.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer